×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2887 Le 23/10/2008 | Partager

. L’Opep taille dans son offreL’Opep devrait nettement réduire son offre lors de sa réunion d’urgence vendredi prochain à Vienne, pour tenter d’empêcher un effondrement des cours jusqu’à 50 dollars et ramener le marché à l’équilibre. En l’espace de trois mois et demi, les prix du pétrole ont perdu plus de la moitié de leur valeur. L’Agence internationale de l’énergie (AIE) ne table plus que sur une progression très modeste de la demande, de 400.000 bj en moyenne en 2008 et 700.000 bj en 2009. «Selon un scénario de demande catastrophique, l’Opep pourrait être obligée de retirer du marché jusqu’à 2,4 mbj dans les 12 prochains mois», calcule, encore plus pessimiste, Adam Sieminski, de Deutsche Bank. «Le danger réel existe qu’une réduction importante ne mette encore davantage en danger l’économie mondiale», a ainsi souligné le cabinet londonien CGES.. Emirats: Un organisme pour défendre les salaires des étrangersLe gouvernement des Emirats arabes unis a annoncé mardi dernier la création d’un organisme chargé de défendre les salaires des travailleurs étrangers, lesquels se plaignent de retards et de retenues sur les versements, donnant lieu parfois à des grèves. Créé par arrêté ministériel, «le Bureau de défense des salaires» sera chargé de surveiller le versement ponctuel des salaires mensuels des travailleurs étrangers et les heures de travail, a indiqué le ministre du Travail. Le nouvel organisme, disposant dans le pays de trois antennes, serait appelé à recueillir les plaintes des ouvriers concernant «leurs salaires impayés totalement ou partiellement» et à «contribuer au règlement des conflits du travail relatifs aux salaires». Les Emirats comptaient fin 2006 quelque 5,6 millions d’habitants, dont environ 84% d’étrangers selon des statistiques officielles, notamment de fortes communautés d’Asie du Sud-Est, qui offrent une main-d’oeuvre bon marché.. Une majorité d’Américains hostiles au plan de sauvetage Plus de la moitié des Américains désapprouvent le plan de sauvetage des banques du secrétaire au Trésor Henry Paulson, selon un sondage publié mercredi 22 octobre, qui montre que le soutien envers ce programme destiné à enrayer la crise financière faiblit aux Etats-Unis. Selon cette enquête de la chaîne CNN et de l’institut Opinion Research Corporation, 56% des personnes interrogées se disent opposées au plan qui autorise l’Etat à dépenser jusqu’à 700 milliards de dollars pour racheter aux banques les produits toxiques qu’elles ont accumulés pendant la dernière bulle immobilière.. Junte en Mauritanie: Pas de «retour en arrière» La junte en Mauritanie a insisté sur son refus de rétablir le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi qu’elle a évincé en août, malgré des pressions de l’UE. Cette insistance intervient alors que l’Union européenne vient de donner un mois aux militaires pour rétablir «l’ordre constitutionnel». En cas de refus, elle a menacé d’imposer des sanctions prévues par l’Accord de Cotonou la liant aux pays de la zone Afrique-Caraïbes-Pacifique, soit un gel de la coopération en dehors des aides humanitaires.. Retrait: Bagdad accuse Washington de lui «forcer la main»Bagdad a accusé Washington hier de chercher «à lui forcer la main» pour lui faire signer le projet d’accord qui doit mettre fin à l’occupation américaine en Irak d’ici fin 2011 et que le gouvernement irakien veut modifier. Le gouvernement irakien a très vivement réagi aux déclarations du chef d’état-major interarmées américain, l’amiral Michael Mullen, qui a mis en garde les responsables irakiens contre les conséquences d’un refus de signer en l’état le projet d’accord de sécurité.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc