×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2882 Le 16/10/2008 | Partager

. L’Islande au bord du gouffreL’Islande se démène sur tous les fronts, de Moscou au FMI, pour trouver les liquidités qui lui font cruellement défaut et échapper à la faillite. En l’espace de quelques mois qui ont vu l’écroulement de son système financier, le petit pays nordique a perdu son statut envié de «success story» pour celui d’enfant le plus malade d’Europe. A la recherche d’une cure de choc, une délégation islandaise participe depuis mardi dernier à Moscou à des négociations susceptibles de déboucher sur l’octroi par la Russie d’un prêt qui, selon les déclarations initiales à Reykjavik, pourrait atteindre 4 milliards d’euros. Ce n’est apparemment qu’après avoir été éconduite par ses traditionnels alliés occidentaux que l’Islande, pays membre de l’Otan mais pas de l’UE, s’est résolue à se tourner vers la Russie. Les Islandais s’activent aussi de l’autre côté de l’Atlantique, à Washington, en envisageant de solliciter une aide auprès du FMI, ce qui serait une première pour un pays occidental depuis 1976.. Russie-Géorgie: Suspension des discussions de Genève LES discussions de Genève sur le conflit en Géorgie ont été «suspendues» à la suite de «difficultés de procédure», sans que les protagonistes ne se rencontrent, ont annoncé hier leurs organisateurs européens et onusiens. «Nous avons rencontré des difficultés de procédure, c’est pourquoi nous avons décidé de suspendre les discussions et de reprendre les consultations», a indiqué le représentant de l’UE, Pierre Morel. «Notre but est de reprendre les discussions le 18 novembre», a-t-il précisé. Les discussions de Genève sur le conflit en Géorgie ont pris fin mercredi 15 octobre, dès le premier jour des entretiens, sans qu’il soit possible d’organiser une rencontre face-à-face entre Russes et Géorgiens. La délégation russe ne s’est pas présentée à la session plénière ouvrant les discussions sur la Géorgie sous l’égide de l’UE, de l’ONU et de l’OSCE, selon un membre de la délégation géorgienne.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc