×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2853 Le 04/09/2008 | Partager

. Burj Dubai, toujours plus haut à 688 mètresBurj Dubai, la plus haute tour du monde en construction dans l’émirat de Dubai, s’élève désormais à 688 mètres, un nouveau record mondial, a annoncé mardi dernier son promoteur, Emaar Properties. Burj Dubai, devenu en avril 2007 le bâtiment le plus haut du monde en battant le record détenu alors par «Taipei 101» à Taïwan (508 mètres), compte actuellement plus de 160 étages, le plaçant comme le plus haut gratte-ciel du monde. La tour, en construction depuis 2004, ne serait prête qu’en septembre 2009. Burj Dubai constitue l’élément central d’un gigantesque projet de 20 milliards de dollars pour la construction d’un nouveau quartier, «Downtown Burj Dubai», qui comprendra 30.000 appartements et le plus grand centre commercial du monde. . Coca-Cola s’offre un leader en ChineLe géant américain de la boisson Coca-Cola, présent en Chine depuis trois décennies, veut y accroître sa présence en s’offrant le groupe China Huiyuan Juice, leader local dans le secteur du jus de fruits. Coca-Cola a annoncé hier mercredi qu’il faisait une offre sur le groupe coté depuis 2007 à Hong Kong, qui constituera sa plus importante acquisition en Chine, évaluée à 2,4 milliards de dollars, si elle est menée à son terme.. Fonds souverains: Un code de bonnes pratiquesLe groupe de travail mis sur pied par le Fonds monétaire international sur les fonds souverains a élaboré un code de bonnes pratiques pour les nouveaux investisseurs. Ces «principes et pratiques généralement acceptés pour les fonds souverains» ont été formalisés lors d’une réunion de travail à Santiago du Chili, a indiqué l’institution multilatérale. Le document issu de ces travaux sera soumis au Comité monétaire et financier international (CMFI), l’instance politique du FMI, lors de sa réunion du 11 octobre. Les recommandations du rapport seront publiées une fois que celles-ci auront été approuvées par le CMFI. Ce dernier avait décidé en avril de créer un tel groupe de travail, en raison de la multiplication du nombre de fonds souverains en quelques années. L’institution internationale s’inquiétait en effet du risque de voir des investisseurs venir fausser le jeu du marché en investissant leurs considérables ressources sur des critères plus politiques qu’économiques. Selon le CFMI, le rapport rédigé à Santiago «est un cadre volontaire qui devrait permettre de préciser la gouvernance et les dispositions comptables, ainsi que les pratiques d’investissements appropriées pour les fonds souverains». Selon les deux co-présidents du groupe de travail, Hamad al Suwaidi, directeur du département des Finances d’Abou Dhabi, et Jaime Caruana, le responsable des activités de marchés du FMI, les trois sessions du groupe de travail ont été marquées par un grand esprit de «coopération».. Pakistan: Le veuf de Benazir Bhutto sera présidentAsif Ali Zardari, veuf de l’ex-Premier ministre Benazir Bhutto, sera très probablement élu président du Pakistan samedi par une majorité parlementaire pourtant fragile, dans un pays ravagé par les attaques des islamistes proches d’Al-Qaïda. Il succédera à Pervez Musharraf, poussé le 18 août à la démission par une coalition de partis de l’ex-opposition, vainqueurs des législatives de février. Zardari était inconnu à l’étranger avant l’assasinat de Bhutto dans un attentat suicide en pleine campagne électorale le 27 décembre 2007. Et, jusqu’à ce qu’il prenne de facto la tête du mouvement de la défunte, le Parti du peuple pakistanais (PPP), quelques jours après le drame, il n’était célèbre au Pakistan qu’en tant que symbole de la corruption du pouvoir dans les années 1990. . Israël appelle l’Europe à «faire très attention» avec la SyrieIsraël a appelé l’Europe à «faire très attention dans ses rapports avec la Syrie» le jour où le président français, Nicolas Sarkozy, également président en exercice de l’UE, se rend à Damas pour poursuivre la normalisation avec ce pays. «L’Europe doit faire très attention dans ses rapports avec la Syrie quand ce pays s’ouvre» à elle, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Yigal Palmor. Il a accusé la «Syrie de poursuivre une ligne intransigeante consistant notamment à intimider des éléments au Liban» qui y contestent son influence.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc