×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2803 Le 20/06/2008 | Partager

. Imperial Tobacco supprime 2.440 emplois Le fabricant britannique de cigarettes Imperial Tobacco a annoncé jeudi 19 juin qu’il allait supprimer 2.440 postes en Europe, dont environ 1.060 en France et 830 en Espagne, à la suite de l’acquisition en début d’année de son concurrent franco-espagnol Altadis. Alors que le groupe emploie actuellement 40.000 personnes dans le monde, le groupe prévoit une restructuration de ses activités qui «va potentiellement réduire ce chiffre d’environ 2.440», a indiqué Imperial Tobacco. Au total, quelque 1.060 postes devraient être supprimés en France, ainsi que 830 en Espagne, 260 au Royaume-Uni, 250 en Allemagne, 200 en Pologne, 100 en Russie, plus 140 autres répartis entre la Belgique, l’Italie, l’Ukraine et la Slovaquie, a détaillé le groupe britannique.. Monsanto accroît son dividende Dans une année noire pour les dividendes, le conseil d’administration du semencier Monsanto a décidé mercredi dernier d’augmenter son dividende trimestriel de 37%, à 24 cents par action, une décision largement à contre-courant de la tendance 2008, qui s’annonce comme record pour les réductions de dividendes. Monsanto, qui prévoit une année «exceptionnelle», a enregistré au 2e trimestre de son exercice un bénéfice net plus que doublé, à 1,13 milliard de dollars, dopé par le succès de ses semences génétiquement modifiées. . Alitalia: Aide d’urgence de 300 millions d’eurosLe Parlement italien a donné jeudi 19 juin son feu vert définitif au prêt d’urgence de 300 millions d’euros à Alitalia, indispensable pour lui éviter le dépôt de bilan. Le décret pris fin avril par le gouvernement sortant de Romano Prodi, en lien avec Silvio Berlusconi, devait être converti en loi pour être entériné. La loi intégrant ce prêt contient en outre les nouvelles dispositions prévoyant qu’Intesa Sanpaolo devienne banque conseil pour la vente d’Alitalia et que le prêt puisse être converti en capitaux propres en cas de menace de dépôt de bilan. . Pétrole: Réunion de Djeddah L’Arabie saoudite, cheville ouvrière de l’Opep, veut, avec la réunion de Djeddah dimanche 22 juin, stabiliser un marché saisi par l’envolée des prix, mais pourrait ne pas avoir les moyens de sa politique, estiment des analystes. Ryad «espère stimuler la confiance du marché», nerveux et volatile avec un prix du baril frôlant les 140 dollars, a constaté l’économiste koweïtien Hajjaj Bukhdur. Ryad a pris la semaine dernière l’initiative de cette réunion qui doit réunir producteurs, consommateurs et grandes compagnies pétrolières pour «discuter de l’envolée des prix, ses causes et les moyens d’y faire face».. Cen-Sad: La Libye octroie trois milliards de dollarsLa Libye a décidé d’allouer trois milliards de dollars à la banque de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (Cen-Sad), selon une source proche de l’organisation à Cotonou où se tient depuis mardi dernier le 10e sommet de la Cen-Sad. Cet argent sera versé à la Banque sahelo-saharienne d’investissement de commerce (BSIC) et servira à financer des infrastructures telles que des routes et ponts dans l’espace de la Cen-Sad. La Cen-Sad est «la plus grande communauté économique en Afrique, avec environ 411 millions d’habitants, soit 48,2% de la population du continent», et un produit intérieur brut (PIB) d’environ 287 milliards de dollars, soit 44% de celui de l’Afrique, selon l’organisation. . USA: 2e veto à l’agriculture et à l’aide alimentaireLe président américain George W. Bush a annoncé mercredi dernier avoir opposé pour la deuxième fois en moins d’un mois son veto à un texte de loi engageant environ 290 milliards de dollars pour des programmes alimentaires et des subventions à l’agriculture. Ce deuxième veto risque à nouveau d’être annihilé par le Congrès, comme le premier. Car c’est peu ou prou le même texte que le Congrès a soumis à la signature de Bush. Or, après le premier veto, le Congrès avait réussi à réunir plus des deux tiers des voix nécessaires pour passer outre et faire en sorte que le texte devienne loi sans la signature du chef de l’exécutif. . Chine: Les subventions pourraient représenter 1,2% du PIBLes subventions de l’Etat chinois à ses raffineurs, destinées à compenser le contrôle imposé des prix pétroliers, pourraient représenter 1,2% du produit intérieur brut du pays cette année, au tarif actuel du baril, a indiqué hier la Banque mondiale. «Si les prix devaient rester à leurs niveaux actuels le reste de l’année, les subventions représenteraient 333 milliards de yuans (31 milliards d’euros), soit 1,2% du PIB», a estimé la BM dans son rapport trimestriel sur l’économie chinoise. . Le Parlement pour le démantèlement des géants électriques Le Parlement européen s’est prononcé mercredi dernier, en première lecture, pour le démantèlement des géants électriques européens tels que le français EDF ou l’allemand RWE, en dépit d’un accord contraire conclu le 6 juin entre gouvernements de l’UE. «Le vote est une victoire pour le consommateur qui paie trop cher sa facture d’électricité», s’est félicitée l’eurodéputée britannique socialiste Eluned Morgan. Son rapport préconise d’obliger les groupes européens produisant de l’électricité à vendre leurs gros réseaux de transport, en l’occurrence leurs lignes à haute tension.. France: Mesures pour contrer la baisse de touristesLe gouvernement français a donné jeudi 19 juin le coup d’envoi d’une campagne pour relancer le tourisme à l’horizon 2020 alors que le pays, première destination mondiale devant l’Espagne et les USA, est en perte de vitesse sur le marché international. Le secrétaire d’Etat au tourisme, Hervé Novelli, a présenté une série de mesures dans ce sens, notamment l’amélioration de «l’accueil des touristes internationaux» afin de «capter une nouvelle clientèle provenant des pays émergents» (Russie, Chine, Inde, Brésil, Mexique) et «lui donner accès à toutes les régions de France».

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc