×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2792 Le 05/06/2008 | Partager

. Le baril de pétrole recule à 123 dollarsLes cours du pétrole reculaient hier pour la 3e séance d’affilée, après l’annonce d’une hausse importante de la demande en Inde et avant la publication des stocks hebdomadaires américains, attendus en hausse. Vers 10h00 GMT (12h00 à Paris), le baril de pétrole de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet, coté à Londres, perdait 1 dollar, à 123,58 dollars, par rapport à son prix de clôture de lundi dernier. A la même heure, le baril de «light sweet crude» pour livraison en juillet cédait 59 cents, à 123,72 dollars le baril, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).Les cours ont frôlé les 123 dollars (touchant 123,03 dollars à Londres et 123,15 dollars à New York), un niveau qui n’avait pas été observé depuis 3 semaines. Par rapport à leurs records historiques du 22 mai (135,14 dollars à Londres, 135,09 dollars à New York), les prix du pétrole ont lâché jusqu’à 12 dollars.. Autorisation de voyage pour les USA, un visa déguisé? La Commission européenne «analyse» le projet américain d’autorisation électronique de voyage présenté mardi 3 juin afin de déterminer s’il s’agit ou non d’une forme de visa déguisé, a indiqué un de ses porte-parole.Le projet américain Esta (Electronic system for travel authorisation), demande aux ressortissants des pays européens dispensés de visa de remplir électroniquement un formulaire de demande d’autorisation de voyage 72 heures avant d’embarquer. L’administration américaine précise que «l’Esta permettra de déterminer, immédiatement dans la plupart des cas, si l’individu peut se rendre aux Etats-Unis sans visa ou si sa venue pose des problèmes pour la sécurité».. Les pêcheurs en colère à BruxellesQuelque 200 pêcheurs ont commencé à se rassembler hier à Bruxelles dans le quartier des institutions européennes, en partie bouclé par les forces de police, pour protester contre la hausse du prix du gazole. La plupart d’entre eux se trouvaient près des sièges de la Commission européenne et du Conseil européen, où se retrouvent régulièrement les ministres des pays de l’UE.Les abords des deux bâtiments étaient protégés par un important dispositif des forces de l’ordre et des barrières métalliques. «Nous attendons au total 140 cars de France, Italie, Espagne et Portugal, soit 5.000 à 6.000 personnes», a indiqué un représentant de pêcheurs de Sète (sud de la France), Ange Morello.. Système financier: Les turbulences ont révélé une «faiblesse importante» Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet, a jugé hier que les turbulences des marchés avaient révélé «une faiblesse importante» et «insoupçonnée» du système financier international, lors du Forum de l’OCDE.«La contagion à des secteurs de marchés non liés» au secteur initialement touché, celui des prêts immobiliers à risque, «a révélé une vulnérabilité insoupçonnée» du système, a-t-il estimé. Trichet a rappelé que les turbulences du système financier étaient «mondiales» et que seule une «réponse mondiale» était appropriée.Il s’est félicité qu’un «consensus» ait émergé sur la scène internationale pour appliquer les recommandations du G7 à la communauté financière.. Italie/immigration: Des mesures pour faciliter les rapatriements Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a annoncé hier que des mesures pour faciliter le rapatriement des clandestins originaires du continent africain étaient en préparation, lors d’une conférence de presse.C’est la première fois depuis l’annonce d’un tour de vis sur l’immigration clandestine le 21 mai que le gouvernement évoque ce type de mesures d’assistance. «Je reprendrai les contacts avec les pays du pourtour méditerranéen» afin de renforcer les accords de rapatriement qui existent avec ces derniers, a ajouté Berlusconi. Il a également évoqué une augmentation de la «présence» italienne dans ces pays, citant les grandes sociétés qui pourraient apporter leur savoir-faire, favorisant ainsi le «développement».. Union pour la Méditerranée: Assad à Paris le 13 juillet Le président syrien Bachar al-Assad viendra «vraisemblablement» à Paris le 13 juillet pour le sommet de la future Union pour la Méditerranée, a affirmé le président Nicolas Sarkozy, mardi 3 juin à Rome, lors d’une conférence de presse commune avec Silvio Berlusconi. Des pays arabes du pourtour ou de la région de la Méditerranée hésitent à venir à Paris en raison de la présence d’Israël à ce sommet. Mais, «Le président syrien que j’ai eu au téléphone m’a indiqué tout l’intérêt qu’il (portait) à ce sommet. Je pense que sa présence est vraisemblable», a déclaré Sarkozy.. Algérie/Mali: Actions concertées pour sécuriser les frontières L’Algérie et le Mali envisagent des actions concertées pour sécuriser leurs frontières communes, a déclaré hier le ministre malien de la Défense Natié Plea, en visite depuis le 3 juin à Alger. «Nous avons échangé utilement des points de vue liés aux préoccupations communes qui touchent à la sécurité de nos frontières», a-t-il dit à la presse à l’issue d’un entretien avec le président Abdelaziz Bouteflika.Les deux parties avaient déjà décidé, lors d’une visite en novembre 2007 du président malien Amadou Toumani Touré en Algérie, d’organiser des «patrouilles militaires mixtes» le long de leur frontière commune afin de combattre les contrebandiers et les islamistes armés.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc