×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2757 Le 16/04/2008 | Partager

. Le pétrole frôle 114 dollars Le cours du pétrole brut échangé à New York a dépassé mardi 113 dollars le baril pour la première fois, et frôlé les 114, toujours tiré par la baisse du dollar, le maintien d’une prévision de hausse de la demande par l’Opep et des problèmes d’approvisionnement. Le baril de «light sweet crude» coté à New York a grimpé jusqu’à 113,93 dollars vers 13H30 GMT, effaçant ses précédents sommets atteints dans la matinée. Au même moment, le Brent de la mer du Nord, échangé à Londres, poussait jusqu’à 112,08 dollars, un nouveau sommet absolu. Les cours ont été soutenus par la faiblesse du dollar, qui s’échangeait autour de 1,58 dollar pour un euro hier à la mi-journée, non loin de son plus bas historique face à la monnaie unique (1,5913 dollar pour un euro) atteint jeudi dernier. Chaque baisse du billet vert, dans lequel sont libellés les prix des matières premières, alimente une nouvelle ruée des investisseurs munis d’autres devises (dont le pouvoir d’achat est ainsi augmenté) et qui veulent se prémunir contre l’inflation.. Le marché du GNL va se tendre dès 2012 Le marché mondial du gaz naturel liquéfié (GNL) devrait se tendre dès 2012, en raison d’une demande croissante pour cette source d’énergie, qui permet de varier les importations, et d’une offre limitée due aux retards de grands projets. «Dès 2012, il y aura une forte tension sur l’approvisionnement en GNL», prévoit Colette Lewiner, du cabinet d’étude Capgemini, qui vient de conduire un rapport sur les terminaux gaziers en France présenté à la presse lundi dernier. Rendu liquide par refroidissement du gaz à moins de 160°C, le GNL peut se transporter facilement par bateau, contrairement au gaz naturel classique qui transite par gazoduc. En outre, le volume du GNL est 600 fois inférieur à celui de son état gazeux, ce qui rend son transport plus économique. Selon l’Agence internationale de l’énergie, la part du GNL dans les approvisionnements mondiaux de gaz va quasi doubler entre 2005 et 2010, pour passer de 192 à 350 milliards de m3.. Mini-sommet pour relancer le Nepad Un sommet réunissant quatre dirigeants africains s’est ouvert hier à Dakar pour relancer le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad) censé attirer les investissements étrangers en Afrique. Outre le chef de l’Etat sénégalais, Abdoulaye Wade, les présidents sud-africain, Thabo Mbeki, et algérien, Abdelaziz Bouteflika, participent à cette rencontre ainsi que le Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi. Italie: Une marocaine à la Chambre des députésUne Marocaine, Souâd Sbaï, a été élue à la Chambre des députés d´Italie. Elle était sur la liste de Silvio Berlusconi dont le parti a recueilli la majorité des voix. C’est la première femme marocaine à siéger au Parlement italien. Elle était arrivée en Italie en 1981 alors qu’elle était âgée de 19 ans. Elle y a fait des études en philosophie. Après, elle a été présidente de l’Association des femmes marocaines en Italie, puis conseillère en affaires familiales au ministère italien de l’Intérieur. En septembre 2005, elle a été reçue par le Pape

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc