International

Brèves internationales

Par | Edition N°:2677 Le 20/12/2007 | Partager

. Les pays du Mercosur optimistes sur leur avenir Les chefs d’Etat de l’Argentine, du Brésil, du Paraguay et de l’Uruguay se sont dits, mardi dernier, optimistes quant à l’avenir du Marché commun du Sud (Mercosur), bien que l’Uraguay se plaigne de la non-résolution de questions majeures.Le président uruguayen juge que la question de l’asymétrie n’a pas été résolue, dans la mesure où l’Uraguay et le Paraguay sont des pays plus petits que l’Argentine et le Brésil.La nouvelle présidente argentine Cristina Fernandez de Kirchner, dont le pays assure la présidence tournante du Mercosur depuis lundi dernier, a, quant à elle, estimé que le groupe fait face à d’importants défis, notamment l’accélération de l’intégration.Elle a émis l’espoir de faire entrer le Venezuela et la Bolivie dans le Mercosur lors de la présidence argentine et a promis de travailler dur pour résoudre les problèmes de la double imposition.Pour sa part, le président brésilien, Luis Inacio da Silva, a appelé Fernandez à accorder une plus grande priorité à la question de l’asymétrie.Le président paraguayen Nicanor Duarte a, de son côté, affirmé que le Mercosur est devenu plus séduisant et plus fort après qu’il se soit montré capable de se mettre d’accord sur la suppression des droits de douane sur les technologies de l’information pour son pays.. Société Générale et Citigroup lorgnent Istrobank La banque française Société Générale, l’américaine Citigroup, l’allemande BayernLB et les caisses d’épargne hongroises OTB sont sur les rangs pour acquérir la filiale slovaque Istrobank mise en vente par l’établissement autrichien Bawag, rapporte mercredi 19 décembre le Financial Times Deutschland. Bawag, 3e banque d’Autriche, devrait ouvrir les comptes au plus offrant début janvier, et la transaction pourrait être bouclée au cours du premier trimestre 2008.. Partenariat entre Société Générale et Ambit La banque française Société Générale et Ambit, une banque d’investissement indienne, ont signé un accord de coopération dans le domaine des opérations de fusions et acquisitions (conseil et exécution), ont-elles annoncé mardi dernier. Ce partenariat permettra à Société Générale Corporate and Investment Banking (SG CIB) de proposer à ses clients des opportunités d’acquisition en Inde tout en leur offrant son assistance pour négocier et structurer leurs transactions.. Accord entre BNP Paribas et ImpaxBNP Paribas Investments Partners, la filiale de gestion d’actifs du groupe bancaire français, a conclu un accord avec Impax, société de gestion spécialisée dans le secteur de l’environnement, en vue d’acquérir 28,3% de son capital, a-t-elle annoncé mercredi 19 décembre. BNP Paribas Investment Partners (BNP IP) va se porter acquéreur de 31 millions d’actions d’Impax, qui est cotée à la Bourse de Londres, soit 28,3% de son capital, portant ainsi sa participation à 29,4%.. CIC va investir dans le capital de Morgan StanleyLa banque d’affaires américaine Morgan Stanley a annoncé mercredi 19 décembre un renforcement de ses fonds propres mis à mal par la crise des «subprimes», à la faveur d’un accord avec le groupe chinois China Investment Corporation (CIC) qui va lui apporter 5 milliards de dollars. Morgan Stanley a également dévoilé mercredi de nouvelles dépréciations d’actifs, qui portent le total de l’effort effectué au titre du 4e trimestre à 9,4 milliards de dollars, et qui ont fait fondre de moitié son bénéfice net de l’année. . La Mauritanie veut déminer sa partie nordLa Mauritanie a besoin de 7,5 millions de dollars pour le déminage du nord du pays, où des mines antipersonnel ont fait des centaines de morts depuis la fin de la guerre avec la République arabe saharouie démocratique (RASD) en 1979, a annoncé mardi dernier la radio d’Etat. Ce montant sera sollicité auprès de bailleurs tels que les Nations unies. Ces mines sont enfouies sur une superficie de plus de 310.000 km2 à la frontière avec la RASD et ont fait depuis 1979 quelque 349 morts et 247 blessés, détruit 36 véhicules et tué des centaines de chameaux.. Irak: Le mandat de la force multinationale prorogé Le Conseil de sécurité des Nations unies a prorogé mardi dernier pour un an le mandat de la Force multinationale sous commandement américain en Irak, à la demande du gouvernement irakien. Le Conseil a prorogé jusqu’au 31 décembre 2008 le mandat de la force, tout en soulignant qu’il y mettrait fin avant cette date si le gouvernement irakien le demandait.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc