×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2649 Le 12/11/2007 | Partager

. Pollution: La Californie poursuit Washington pour refus d’agir La Californie (ouest) a franchi jeudi dernier une nouvelle étape dans le combat qui l’oppose à l’administration Bush sur les questions d’environnement en portant plainte pour la forcer à approuver des règles plus strictes sur les émissions de gaz polluants.Après des mois de mises en garde à l’Agence de protection de l’environnement (EPA), qu’ils accusent d’inaction, les dirigeants de l’Etat américain le plus peuplé, le gouverneur Arnold Schwarzenegger en tête, ont annoncé avoir lancé des poursuites à Washington contre cet organisme fédéral. Cette mesure est destinée «à forcer l’agence à réagir à la demande de la Californie de réduire les émissions de gaz à effet de serre des véhicules à moteur», a indiqué le bureau du ministre de la Justice de l’Etat, le démocrate Edmund Brown. La plainte accuse l’EPA d’avoir pris un retard abusif, de près de 2 ans, dans le processus de décision sur une loi qui rendrait obligatoire une réduction de 30% des émissions des véhicules d’ici à 2016.La Californie dispose du droit d’adopter des règles plus strictes en matière d’émission de polluants que l’administration fédérale doit, toutefois, approuver. . L’Europe centrale dans l’espace Schengen le 21 décembre Les nouveaux Etats membres d’Europe centrale et Malte ont reçu la semaine dernière le feu vert pour rejoindre l’espace Schengen sans contrôle aux frontières le 21 décembre, une décision très symbolique pour les ex-pays communistes entrés dans l’Union européenne il y a 3 ans. Les Etats membres concernés (les 10 entrés dans l’UE en 2004, hormis Chypre) «remplissent les conditions préalables» à la suppression des contrôles permanents aux frontières intérieures à partir du 21 décembre 2007 pour les frontières terrestres et maritimes, selon le texte adopté par les ministres européens de l’Intérieur réunis à Bruxelles. Dans les aéroports, les contrôles seront maintenus pour des raisons pratiques jusqu’au 30 mars 2008. . Plan d’aide à la pêche: Mise en garde pour la France La Commission européenne a mis en garde la France jeudi dernier en prévenant que le mécanisme de compensation qu’elle envisage pour ses pêcheurs face à la flambée du gazole s’apparente à une aide d’Etat illégale du point de vue communautaire. «D’après les quelques éléments» dont dispose la Commission, «ce serait une aide au fonctionnement (qui) ne serait pas compatible avec les règles communautaires sur les aides d’Etat», a indiqué la porte-parole de la Commission chargée des dossiers de la pêche, Mireille Thom.. Santander vend la banque italienne AntonvenetaLe premier groupe bancaire espagnol Santander a vendu, à bon compte et à la surprise générale, la banque italienne Antonveneta, qu’il venait de récupérer sur la dépouille de ABN Amro, réalisant une belle opération financière, largement saluée à la Bourse. La banque italienne Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS) a annoncé jeudi dernier le rachat d’Antonveneta, une banque régionale du nord de l’Italie, pour 9 milliards d’euros, un prix largement supérieur à celui qu’avait mis Santander sur la table quelques semaines auparavant.. La Fed injecte 32,75 milliards de dollars dans le circuit bancaireLa Réserve fédérale américaine a injecté jeudi dernier 32,75 milliards de dollars de liquidités dans le circuit bancaire. Objectif: soulager les tensions sur le marché du crédit. Cette opération, qui s’est faite par l’intermédiaire de trois transactions distinctes, est la plus importante depuis le 1er novembre, lorsque la Fed avait apporté 41 milliards, ce qui était le plus gros montant depuis la crise de l’été.. Siemens sous l’ombre de la corruptionL’ombre de la corruption plane plus que jamais sur le conglomérat allemand Siemens, qui a avoué la semaine dernière des transactions douteuses d’un montant total de 1,3 milliard d’euros, de quoi donner du fil à retordre à son nouveau patron Peter Löscher.Le scandale a pris une nouvelle dimension avec la découverte par Siemens dans ses comptes entre 2000 et 2006 de sommes douteuses d’un montant de 857 millions d’euros. Le groupe avouait jusqu’ici des caisses noires de «seulement» 449 millions d’euros, limités à sa division de télécommunications. Mais Siemens a reconnu que la corruption touchait toutes ses activités, dans tous les pays. Des enquêtes sont en cours aussi bien en Suisse qu’en Italie, en Grèce, en Chine, en Hongrie, en Indonésie, en Norvège, en Israël ou en Russie.. Lafarge a acquis un gisement russeLe groupe français de matériaux de construction Lafarge a acheté aux enchères la semaine dernière la licence d’un gisement rocheux destiné à la production de ciment dans la région de Rostov (sud) pour 701,6 millions de roubles (19,71 millions d’euros), selon le quotidien Vedomosti paru vendredi dernier. Le groupe a ainsi payé près de 90 fois le prix de mise aux enchères pour la licence d’exploitation du site, qui s’élevait à 8 millions de roubles (224.700 euros), souligne le journal. Les enchères opposaient cinq protagonistes. Lafarge entend à présent construire à proximité une usine de ciment d’une capacité de production de 1,2 à 1,8 million de tonnes par an, pour un investissement de 150 millions d’euros. Shimon Peres en Turquie pour une visite d’EtatLe président Shimon Peres en visite d’Etat en Turquie sera le premier chef de l’Etat israélien à prendre la parole devant le Parlement d’un pays musulman. Jusqu’ici, jamais un chef d’Etat israélien n’avait été invité à prendre la parole à la tribune du parlement d’un pays musulman.Sa visite coïncide avec un forum économique réunissant des industriels et hommes d’affaires turcs, israéliens et palestiniens. Le président palestinien Mahmoud Abbas est également attendu lundi à Ankara, où il s’adressera au Parlement le même jour et rencontrera Peres en présence de Gül, en marge du Forum économique d’Ankara. Selon les médias israéliens, un accord tripartite doit être conclu sur la création d’une zone industrielle entre le territoire israélien et la Cisjordanie. ❏. Altercation entre Juan Carlos et Chavez Le sommet ibéro-américain s’est terminé samedi à Santiago au milieu d’une altercation entre le chef du gouvernement espagnol, José Luis Zapatero, et le président vénézuélien Hugo Chavez que même le roi Juan Carlos n’est pas arrivé à faire taire.Le dirigeant vénézuélien n’avait cessé depuis son arrivée, vendredi, de traiter le prédécesseur de Zapatero, José Maria Aznar (conservateur), de «fasciste». Ces déclarations ont outré l’actuel chef du gouvernement espagnol socialiste qui a réclamé avec insistance davantage de «respect» pour tout dirigeant élu démocratiquement.Le ton est encore monté lorsque Chavez, à quelques minutes de la clôture du sommet, a attaqué les chefs d’entreprises espagnols puis de nouveau José Maria Aznar, en ces termes: «un fasciste n’est pas humain, un serpent est plus humain qu’un fasciste». N’en pouvant plus, le roi Juan Carlos est sorti de la salle lorsque le président du Nicaragua, Daniel Ortega, prenait le parti d’Hugo Chavez et lui redonnait brièvement la parole.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc