×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2622 Le 02/10/2007 | Partager

. La Chine lance son fonds d’investissement public La Chine a inauguré officiellement samedi dernier à Pékin sa société d’investissement d’Etat de 200 milliards de dollars, chargée de faire fructifier une partie de ses réserves de change, les premières au monde. Le fonds souverain chinois, baptisé Compagnie d’investissement de Chine (CIC) devrait se placer dans les 4-5 premiers rangs, selon des analystes. La CIC devra notamment diversifier les investissements chinois. Aujourd’hui les réserves de change du pays, les premières au monde, sont majoritairement composées d’actifs en dollars (70% selon des estimations). Au moment où le billet vert s’affaiblit, les autorités chinoises cherchent non seulement à augmenter la rentabilité de leurs réserves, mais aussi à les abriter contre éventuelles fluctuations du dollar. . Algérie: Dissolution des «entreprises non solvables» Les entreprises publiques «non solvables» seront dissoutes par l’Etat qui poursuivra la privatisation des autres sociétés et des banques, a déclaré le chef du gouvernement algérien Abdelaziz Belkhadem. Près de 500 entreprises sur le millier devant être privatisées ont été vendues en 2006. L’Algérie a lancé, le 1er septembre, un appel d’offres pour la privatisation de 13 entreprises des secteurs de l’électronique, de la fonderie et des travaux publics. Belkhadem a rappelé en outre que l’Etat était sur le point de privatiser le Crédit populaire d’Algérie. Plusieurs banques françaises, américaines et une espagnole sont en lice. La vente doit intervenir vers la fin de l’année. . Rachat d’Altadis: l’UE prolonge son enquêteLa Commission européenne a prolongé jusqu’au 18 octobre son enquête initiale sur le rachat du groupe de tabac franco-espagnol Altadis par le britannique Imperial Tobacco, a-t-elle indiqué hier. Au départ, Bruxelles espérait décider d’ici au 4 octobre, soit d’autoriser l’opération, soit d’ouvrir une enquête approfondie d’une durée de cinq mois. L’enquête initiale a été prolongée car les entreprises ont proposé des mesures correctrices afin de répondre à des inquiétudes de la Commission, a précisé une porte-parole. Imperial Tobacco est prêt à mettre sur la table 12,8 milliards d’euros, et même 16,2 milliards reprise de dette incluse, pour avaler le fabricant des Gauloises. L’opération renforcera Imperial Tobacco à sa quatrième place mondiale derrière l’américain Altria, le britannique British American Tobacco et le japonais Japan Tobacco International.. Trafic de cocaïne : Lutte conjointe Sept pays européens ont créé dimanche dernier à Lisbonne un centre opérationnel pour lutter contre le trafic de drogue dans l’Atlantique, essentiellement la cocaïne en provenance d’Amérique du Sud. L’accord créant le Centre d’opération et d’analyse maritime de lutte contre le trafic de drogue (MAOC-N, Maritime analysis and operation center - narcotics) a été signé par les ministres de sept pays membres de l’Union européenne: l’Espagne, la France, l’Irlande, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, le Royaume-Uni. Ce centre, dont les effectifs comptent actuellement deux agents par pays, sera ouvert aux autres Etats membres de l’UE et les Etats-Unis y disposent d’un statut d’observateur. «Le but est d’associer nos efforts dans la collecte et le partage de l’information, mais également dans l’utilisation de moyens navals sophistiqués», a expliqué le ministre portugais de la Justice Alberto Costa dont le pays préside l’Union européenne jusqu’à la fin de l’année.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc