×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2593 Le 22/08/2007 | Partager

. Nucléaire iranien : La France menace TéhéranLa France a menacé hier 21 août l’Iran de l’adoption de sanctions «substantielles» au Conseil de sécurité de l’ONU si Téhéran persévère dans son refus d’accepter de suspendre ses activités nucléaires sensibles. «Tant que l’Iran n’aura pas accepté la suspension des activités sensibles, nous devons clairement continuer à envoyer un message de fermeté», a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hugues Moret.  «Nous devons donc, conformément à la résolution 1747, retourner devant le Conseil de sécurité, et y entamer les consultations nécessaires à l’adoption d’une troisième résolution de sanctions, que nous souhaitons substantielles», a-t-il ajouté sans donner de détails sur ces mesures.. Bouclier américain : Moscou met en garde Prague Le chef de l’état-major de l’armée russe, Iouri Balouevski, a enjoint mardi 21 août au vice-ministre tchèque de la Défense, Martin Bartak, de ne pas commettre «l’erreur» d’accueillir des éléments du bouclier antimissile américain. «L’accueil d’éléments du bouclier antimissile sur votre territoire sera une grande erreur de vos dirigeants», a déclaré le général Balouevski en recevant le vice-ministre tchèque de la Défense à Moscou. Les autorités tchèques ont officiellement présenté fin juillet le terrain militaire de Brdy, qui doit accueillir le futur radar du bouclier antimissile américain, à 65 km au sud-ouest de Prague.. Syrie: Le président Assad reçoit Maliki Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki  s’est entretenu hier 21 août avec le président Bachar al-Assad au deuxième jour d’une visite en Syrie.Le responsable irakien devait aussi rencontrer dans la journée le vice-président syrien Farouk al-Chareh et des réfugiés irakiens, une population dont le nombre est estimé entre 1,5 et 2 millions en Syrie et qui pèse sur les ressources du pays. Maliki effectue sa première visite en Syrie où il a eu des entretiens lundi dernier avec son homologue Mohammad Naji Otri, dix jours seulement après un voyage officiel en Iran qui avait provoqué une mise en garde de Washington contre toute complaisance à l’égard de Téhéran accusé d’attiser les violences en Irak. . Abou Dhabi prend 2% de MediasetLe fonds d’investissement Abou Dhabi Investment Authority a acquis 2,04% du capital de Mediaset, le groupe de télévisions privées de Silvio Berlusconi, a indiqué vendredi dernier l’agence de presse italienne Radiocor. Ce fonds d’investissements (Adia), qui gère un patrimoine de plus de 350 miliards de dollars, est l’un des plus gros fonds d’Etat des Emirats arabes unis. Il détient cette participation du capital de Mediaset depuis le 10 août, selon Radiocor.. Arcelor Mittal assigné en justiceDes actionnaires d’Arcelor ont engagé une procédure en référé devant un tribunal de Rotterdam (ouest des Pays-Bas) car ils contestent la parité de l’offre d’échange d’actions devant aboutir à la fusion entre les géants de la métallurgie Mittal Steel et Arcelor. ArcelorMittal a «reçu une assignation à la requête de certains actionnaires d’Arcelor à comparaître en référé devant un juge du tribunal de Rotterdam le 22 août 2007», écrivent les deux groupes dans un communiqué. «Les demandeurs requièrent l’interdiction de la fusion de Mittal Steel et ArcelorMittal et de toute action qui tendrait à réaliser une fusion avec Arcelor sur la base d’un ratio d’échange d’actions différent de 11 actions ArcelorMittal pour 7 actions Arcelor», poursuivent-ils. «ArcelorMittal considère que ces demandes sont sans fondement», précisent-ils. Ils ne précisent pas l’identité des actionnaires ayant porté plainte. Environ 6% du capital de la nouvelle entité issue du rachat d’Arcelor par Mittal Steel serait encore aux mains de petits actionnaires, notamment des salariés d’Arcelor.. Irak: trois licences de téléphonie mobile L’Irak a vendu trois licences de téléphonie mobile à l’opérateur koweïtien Mobile Telecommunications Télé.Kw, à Asia Cell et à l’irakien Korek Telecom, moyennant 3,75 milliards de dollars, a annoncé, vendredi dernier, le ministre des Finances irakien Bayan Jabor. «C’est un vote pour l’unité nationale irakienne», a dit Jabor, affirmant qu’obtenir le meilleur retour de l’adjudication dans de telles circonstances est un grand vote de confiance envers l’économie irakienne». Les trois sociétés, qui gèrent déjà des réseaux dans le pays, ont soumis les offres les plus élevées au terme d’une adjudication qui a débuté jeudi 16 août à Amman. Ces licences de 15 ans se substitueront à trois contrats à court terme accordés peu après l’invasion. Le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile était de huit millions en Irak à la fin 2006, sur une population de 26 millions.. Rolls-Royce décroche un contrat auprès de l’armée USLe motoriste britannique Rolls-Royce a décroché auprès de l’armée de l’air américaine un contrat qui pourrait valoir jusqu’à 296 millions de dollars. Le groupe sera chargé, via sa filiale américaine LibertyWorks, de fournir des technologies dans le cadre d’Advent, un programme de développement d’un nouveau système de propulsion mis en place par l’US Air Force, précise le groupe. Le département américain de la Défense est le plus gros client du groupe en défense, rappelle Rolls-Royce, dont les moteurs équipent plusieurs modèles d’appareils.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc