×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:2455 Le 01/02/2007 | Partager

. Affaire Assahifa: La FMEJ salue la décision royaleMea culpa. Les responsables du quotidien arabophone «Assahifa» ont formulé des excuses suite à la publication d’un dossier sur «la découverte du pétrole à Talsint, un leurre» dans sa livraison du mardi dernier. Des articles dont les informations sont entachées «de violations flagrantes de la déontologie et de l’éthique de la profession». La direction de la publication a également jugé utile de suspendre «provisoirement la parution de ce quotidien». Dans une lettre de Mohamed Moatassim, conseiller de SM le Roi, adressée à Abdelmounaïm Dilami, président de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ), le conseiller du Souverain informe «de la décision royale de ne pas poursuive en justice le quotidien Assahifa et ce, malgré les violations flagrantes des articles en question et qui comportaient des mensonges délibérés». Une décision qui, selon Moatassim, a pris en considération les excuses formulées par les responsables de la publication. Elle intervient aussi, selon ce dernier, en concrétisation de «la volonté royale de soutenir une presse professionnelle et responsable».Le président de la FMEJ a, pour sa part, qualifié de «positive» la décision royale de ne pas poursuivre en justice Assahifa. Selon lui, cette position est en droite ligne avec la charte de déontologie de la Fédération des éditeurs qui préconsie le règlement des problèmes de la profession par les professionnels eux-mêmes. De son côté, le SNPM (syndicat de la presse) a salué hautement cette décision du Souverain.. Safi: Des dons pour les écoliers non-voyants Dans le cadre d’un futur jumelage entre Safi et la ville française de Montereau, des élèves de la ville se sont rendus en France pour un voyage pédagogique. Ces derniers ont rapporté dans leurs bagages du matériel médical, des fauteuils roulants et des ouvrages en braille pour les non-voyants pris en charge par l’association Hawd Assafi. Par ailleurs, une délégation monterelaise se déplace les 23 et 24 février à Safi pour la concrétisation de différents projets. Au programme notamment: la signature du jumelage entre les deux villes et une course en 4L de Paris à Marrakech. . Oriental: Campagne de vaccination HIB Le ministère de la Santé publique lance, dans la région de l’Oriental, à partir de février une campagne de vaccination du HIB au profit des enfants de moins de 5 ans. Il s’agit de protéger cette tranche de population contre les infections de l’appareil respiratoire, particulièrement virulentes cette année. A noter que ce programme prévoit la vaccination de 600.000 enfants à l’échelle nationale, dont environ 10.000 dans la préfecture d’Oujda-Angad.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc