×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:2137 Le 25/10/2005 | Partager

. Imilchil: DéveloppementPlusieurs chantiers ont été ouverts dans la région d’Imilchil avec le lancement de l’INDH. L’Association Adrar vient de mener à bien un projet d’alimentation du village d’Elborj en eau potable par système solaire grâce à un financement de l’Agence de développement social (ADS).Autre projet en cours, dans le secteur du tourisme, la société La Farge prend en charge le financement du réaménagement de la grotte d’Akhiam dans le cadre du développement du tourisme rural. Par ailleurs, la Fondation Mohammed V soutient la création de plusieurs unités d’élevage de poussins afin de promouvoir l’emploi des jeunes qualifiés de la région.Autres initiatives, l’Association L’Heure Joyeuse de Casablanca a organisé des opérations de distribution de fournitures scolaires. Et soutenue par l’association Akhiam et l’ambassade d’Allemagne, l’association a contribué à l’équipement d’un jardin d’enfants dans le village de Aït Ali Ouikkou. Objectif: promouvoir l’enseignement du préscolaire. . Rabat: Fortification des aliments de baseLe ministre de la Santé, Mohamed Cheikh Biadillah, a présidé dernièrement une cérémonie de remise de prix à 15 industries. Celles qui ont brillé par leur stratégie de renforcement des aliments. Ainsi, dix minoteries et cinq huileries ont été primées.Cette manifestation vient accentuer la stratégie du ministère de la Santé dans la lutte contre les carences alimentaires. Une alliance nationale est derrière cette stratégie: gouvernement et secteur privé doivent participer au renforcement des produits de grande consommation comme l’huile, le sel ou encore la farine.. Fès: «Porte bleue»«La porte bleue», projet socioéducatif financé par l’Union européenne pour un montant de l’ordre de 39 millions de centimes, a été récemment lancée dans la médina de Fès. Initiée par l’Union des associations et des amicales de la médina, «la porte bleue» a pour objectif de renforcer les capacités d’organisation et d’intervention de la vie associative dans la médina de Fès à travers l’Union des associations. L’opération a pour but également de mettre en place la stratégie du travail de groupes pour la sauvegarde et la préservation de la vie au sein des quartiers des cités anciennes, l’accroissement du niveau de qualité de vie et le développement du savoir-faire dans les associations.. Caravane «Retrouvailles»Composée de 16 familles, la caravane «Silat Arrahim» (Retrouvailles), poursuit sa tournée à travers le pays. La caravane est organisée du 21 octobre au 16 novembre à l’occasion de la célébration du 30e anniversaire de la Marche verte qui coïncide avec le 50e anniversaire de l’indépendance du Royaume.Elle a démarré à Oujda et ira jusqu’à Lâayoune, en passant par Fès, Meknès, Rabat, Casablanca, Marrakech, Agadir, Tan Tan, Smara et Dakhla.. Prix AmazighL’Institut national de la culture amazighe (Ircam) a organisé, samedi dernier à Rabat, une cérémonie de remise de prix à l’occasion du 4e anniversaire du discours royal d’Ajdir et de l’Ircam. Des prix de la culture amazighe ont été décernés. Ainsi, le prix de mérite de la culture amazighe (70.000 DH) est revenu au poète Ahmed Mestaoui. Le prix national des médias a été attribué ex aequo aux journalistes Hada Ouabou et Ibrahim Baouj. Le prix de traduction a été attribué à Houcine Baâmrani et celui de l’éducation et de l’enseignement à Fadila Boukhmiss, Abdellah Aglaw, Amina Boumajdoub, Ibrahim Ouja, Mohamed Boulemane et Benaissa Outharnout. Le prix de la pensée est revenu à Miloud Taifi et le prix de la création littéraire (50.000 DH) aux poètes Omar Taous et Ahmed Ziani. L’Ircam se compose de centres spécialisés dans les langues, la pédagogie, l’histoire, la littérature, l’art, l’anthropologie, la traduction et l’édition. . ApatridesL’Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) et l’Union interparlementaire (UIP) viennent de publier un manuel relatif à la question des apatrides. La publication estime à 11 millions le nombre de personnes dans cette situation, à travers le monde, qui sont «prises au piège dans un vide juridique et ne disposent que d’un accès minimal, voire d’aucun accès, à une protection juridique nationale ou internationale ou à des droits fondamentaux comme l’éducation et la santé».

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc