×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:1938 Le 14/01/2005 | Partager

. Sommet euroméditerranéen de l’investissement Les douze pays de la rive sud et orientale de la Méditerranée (zone Meda) ont appelé le 13 janvier à «un approfondissement de l’intégration économique euro-méditerranéenne» lors du premier Sommet euroméditerranéen de l’investissement à Marseille, dans le sud de la France. Ils ont lancé cet appel dans la perspective de la création d’une zone de libre- échange à l’horizon 2010. Pour l’heure, le montant des investissements dans les douze pays du pourtour méditerranéen (Algérie, Maroc, Tunisie, Libye, Israël, Jordanie, Egypte, Liban, Turquie, Autorité palestinienne et les deux pays de l’UE, Chypre et Malte) est conforme aux attentes, avec une injection de capital de 20 milliards d’euros, selon Anima, le réseau euroméditerranéen d’Agences de promotion des investissements.L’agence française pour les investissements internationaux espère atteindre le chiffre de 1.000 investissements par an en 2010, notamment grâce à l’instauration d’un «cadre réglementaire et institutionnel attractif pour les investisseurs», a dit Patrick Devedjian, ministre français délégué à l’Industrie, à l’ouverture des travaux. Et ce, en organisant «un partage des compétences», avec des stages de formation pour les responsables économiques.Le ministre marocain des Finances et de la Privatisation Fathallah Oualalou a, quant à lui, demandé «une politique plus volontariste en matière de soutien aux investissements» qui passe par l’accès au marché européen des produits agricoles et textiles notamment. . Assemblée Plénière de l’AFEML’Association des femmes chefs d’entreprises du Maroc (AFEM) organise le vendredi 28 janvier à Casablanca une assemblée plénière. Ce sera l’occasion de présenter deux actions qui seront mise en place dans le cadre de la convention signée avec l’Association Catalane des Femmes Chefs d’entreprises (ACE&E), notamment le guide des meilleures pratiques et la nouvelle organisation de l’association à partir de 2005. Seront également exposés les réalisations des délégations régionales et des commissions de l’AFEM durant l’année 2004 ainsi que leur plan d’action pour 2005.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc