×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:1937 Le 13/01/2005 | Partager

. Campagne de solidarité du 13 au 20 janvier pour l’AsieLe «Collectif associatif d’aide aux enfants victimes du tsunami de l’Asie du Sud» a décidé de lancer, du 13 au 20 janvier, un appel à la générosité publique pour la collecte de dons au profit des «enfants d’Asie».Les dons collectés seront à déposer auprès de toutes les agences bancaires du Royaume, sous forme de chèques barrés ou de virements au profit du compte bancaire spécial ouvert à Bank Al-Maghrib, Agence de Rabat, au nom de «Enfants d’Asie» (compte n° 2623.01.3926.08), souligne le collectif composé de plusieurs ONG, dont la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, le Collectif démocratie et modernité, la Fondation Zakoura, le Collectif associatif, Afak, la CGEM, l’Amith, l’OMDH.Les personnes désirant contribuer à cette action de solidarité pourront aussi le faire en envoyant leurs noms par SMS au numéro unique «530», valable pour les deux opérateurs nationaux de téléphonie mobile. L’envoi de ce message est au coût de 5 DH. Les sommes collectées par les opérateurs de téléphonie seront versées, à l’issue de cette semaine, sur le compte spécial «Enfants d’Asie», ajoute le communiqué.A l’issue de cette semaine, les dons collectés seront remis à l’Unicef, qui se chargera de les mettre au service des enfants victimes de cette catastrophe naturelle, selon les besoins les plus urgents et les plus importants, au nom de la société civile marocaine. Le Collectif agira en concertation avec un comité d’éthique, créé à cette occasion, qui veillera sur la bonne conduite de toute l’opération, selon les critères d’éthique qui s’imposent en de telles circonstances. Ce comité est constitué de Zoulikha Nasri, administrateur de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, Amina Lamrani, Noufissa Benchemsi, Hassan Chami, Noureddine Ayouch, Karim Tazi et Mohamed Mjid. (MAP). Sommet euroméditerranéen sur l’investissement à Marseille C’est aujourd’hui 13 janvier que le premier sommet euroméditerranéen sur l’investissement s’ouvre à Marseille avec la participation de décideurs européens et des pays de la Méditerranée, dont le Maroc, pour évoquer les moyens concrets de stimuler les investissements dans la région.Organisé par “Economist Conferences”, le sommet se déroule avec le soutien du Réseau euroméditerranéen des agences de promotion des investissements, financé par MEDA, le principal instrument financier du partenariat euroméditerranéen.Des tables rondes aborderont des questions aussi diverses que l’image de la région à l’extérieur, les délocalisations, les nouvelles sources de financement de projets, la privatisation et les zones de libre-échange, indique la Commission européenne. Parmi les intervenants figurent des responsables gouvernementaux, des dirigeants de plus de vingt grandes entreprises, ainsi que des universitaires et de hauts responsables de la Banque européenne d’investissement (BEI) et de la Banque mondiale.Début décembre, une rencontre euroméditerranéenne sur l’investissemment et le renforcement des agences de promotion de l’investissement s’était tenue à Rabat, avec pour objectif d’offrir une “perspective régionale de l’investissement”. Le renforcement du réseau marocain de promotion des investissements, composé de 16 Centres régionaux d’investissement (CRI) a également été abordé lors de la rencontre, à laquelle avaient pris part des responsables d’agences de promotion de sept autres pays du Partenariat euroméditerranéen.(MAP). Maroc-Sénégal: Coopération portuaireL’Office d’exploitation des ports (ODEP) et le Port autonome de Dakar (PAD) ont signé, le 10 janvier à Casablanca, un accord pour la mise en place d’un plan d’action et une convention de coopération en matière portuaire. Le premier accord concerne des axes prioritaires portant notamment sur l’organisation de séminaires au Maroc et au Sénégal, l’amélioration de la qualité du service, la compétitivité portuaire, la planification stratégique, la gestion de l’environnement, le domaine juridique, les systèmes d’information ainsi que l’échange d’expérience.La convention de coopération, quant à elle, concerne la formation dans les métiers portuaires qui sera assurée par l’Institut de formation portuaire (IFP) qui relève de l’Odep.. Voyage d’affaires à BruxellesLa Chambre de commerce belgo-luxembourgeoise au Maroc (CCBLM) organise un voyage d’affaires à l’occasion du salon professionnel de construction, de rénovation et de décoration «Batibouw» qui se tiendra du 23 au 27 février à Bruxelles. Cette manifestation connaîtra la participation de 35 pays. Divers secteurs seront représentés à ce salon, à savoir la finition extérieure et intérieure, l’isolation, la décoration, les gros œuvres, l’éclairage, les cuisines, le chauffage, l’ameublement et le sanitaire.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc