×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Brèves

    Par L'Economiste | Edition N°:1924 Le 24/12/2004 | Partager

    . Stabilité des taux lors de l’adjudication sur 3 mois de la BCEL’adjudication mensuelle sur trois mois réalisée le 22 décembre par la Banque centrale européenne a été marquée par une stabilité des taux d’intérêt, reflétant l’absence d’anticipation de durcissement monétaire imminent par les marchés. L’institut d’émission a indiqué avoir alloué comme d’habitude 25 milliards d’euros lors de cette opération qui arrivera à échéance fin mars. Le taux moyen est ressorti à 2,14%, un niveau inchangé par rapport à la dernière adjudication de ce type il y a un mois. Le taux marginal s’est élevé à 2,12, en baisse d’un point de base. Les banques commerciales de la zone euro qui participent à ce type de refinancement commencent lentement à se préparer un relèvement du taux directeur de la BCE, fixé à 2% depuis juin 2003. Mais elles n’attendent rien à court terme, malgré le récent durcissement du discours de l’institut monétaire sur l’inflation. Au regard des contrats «swap» Eonia à terme, qui font référence, les opérateurs pensent que l’institut attendra le quatrième trimestre 2005 avant de relever son taux directeur, de 25 points de base, à 2,25%. Le 22 décembre, les offres ont été effectuées à des taux allant de 2 à 2,18%, 59% des demandes au taux marginal ayant été servies. Les banques ont demandé au total 34,5 milliards d’euros, en baisse par rapport à la précédente allocation de ce type où ce montant avait atteint 51,1 milliards d’euros.. Pologne: Emission obligataire de 1,5 milliard d’euros en janvierLe gouvernement polonais a annoncé le 22 décembre le lancement en janvier sur les marchés internationaux d’une émission obligataire de 1,5 milliard d’euros. «L’émission s’élèvera à 1,5 milliard d’euros. Elle sera effectuée dans la première quinzaine de janvier», a indiqué le ministre des Finances, Miroslaw Gronicki, sans autres précisions. Selon le ministère des Finances, l’opération a été confiée aux banques Dresdner Kleinwort, BNP Paribas et Citigroup. En janvier et février 2004, la Pologne avait vendu des obligations à échéance de cinq ans pour 1,5 milliard d’euros et pour 400 millions de francs suisses. Un autre emprunt obligataire pour 700 millions d’euros a été réalisé en mars.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc