×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Brèves

    Par L'Economiste | Edition N°:1921 Le 21/12/2004 | Partager

    . La culture musulmane exposée à Nantes Les Jeunes musulmans de France (JMF) ont investi, le 18 décembre dernier, les Cités des congrès à Nantes (Ouest) pour la 7ème édition de «Ramadania», une manifestation culturelle qui, chaque année, draine quelque 1.500 visiteurs. Au programme de cette journée, qui se veut un cadre festif et original et une occasion pour les JMF de faire découvrir de jeunes talents dans les domaines culturel et économique, figuraient débats, conférences, contes, jeux et expositions. Placée sous le signe du «Devoir de la mémoire», «Ramadania» a également été marquée par des espaces d’arts culinaires dans lesquels étaient représentés plusieurs pays, dont le Maroc, et des conférences sur «L’apport des Musulmans à la construction de l’Occident» et «Présent et avenir entre la mémoire et l’histoire». Selon le Marocain Nourredine Farsi, membre des JMF (association nantaise), cette rencontre se propose de valoriser l’image de Nantes dans sa dimension interculturelle.. Egypte: Nezha Chekrouni défend la situation de la femme marocaineNouzha Chekrouni, ministre chargée de la communauté marocaine à l’étranger et secrétaire générale de la commission des affaires de l’action de la femme arabe à l’Organisation arabe du travail, a affirmé que l’établissement d’un lien étroit entre la situation des femmes marocaines et les enjeux du développement et de modernisation au Maroc est le résultat de l’effort global entrepris par les forces de la modernisation et de la démocratie et les différentes composantes de la société civile.Chekrouni qui intervenait le 19 décembre à l’ouverture d’une rencontre arabe organisée par la commission sur la femme et la prise de décision au Caire, a exprimé l’attachement du Maroc à la reconnaissance du rôle de la femme et de sa citoyenneté pleine et entière comme condition de succès du projet sociétal, réaffirmant la volonté du gouvernement marocain de promouvoir la situation de la femme et de procéder à l’harmonisation des lois la concernant avec les conventions et accords internationaux. La stratégie du gouvernement marocain, a-t-elle expliqué, est fondée sur la nécessité de la mise au point d’une approche permettant aux femmes d’avoir accès aux postes de responsabilité et de décision.(Map)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc