×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Brèves

    Par L'Economiste | Edition N°:1921 Le 21/12/2004 | Partager

    . Accords de libéralisation du ciel des pays arabes Les ministres arabes de transport et de l’aviation civile arabe, participant à une conférence tenue à Damas, ont paraphé le 18 décembre deux accords de libéralisation de l’espace aérien entre les pays arabes et le mécanisme arabe de négociations collectives avec les groupements régionaux et internationaux en matière d’aviation civile. Les deux accords stipulent la mise en place de garanties des tarifications, le règlement des conflits et les bases de la concurrence, la prise des mesures nécessaires pour la proscription de la submersion des tarifs spécifiques, ainsi que la définition des mesures et des contraventions qui peuvent avoir des retombées néfastes sur les autres compagnies arabes de transport aérien. L’accord stipule également la mise en place de mécanismes de négociations collectives aux noms des pays arabes dans le domaine de l’aviation civile. Le ministre syrien de Transport, Makram Oubaid, a souligné que la signature de ces deux accords aura des répercussions positives sur les différents secteurs, notamment le tourisme et le commerce arabes, soulignant que l’action arabe commune en matière de transport constitue un des axes vitaux de l’économie des pays arabes.Il a aussi indiqué que les deux accords seront mis en oeuvre dès leur adoption par cinq des parlements des pays arabes. Plusieurs ministres arabes de Transport ont participé à cette conférence. Le Maroc y a été représenté par l’ambassadeur du Maroc à Damas, Abdelouahab Bellouki. . Le Conseil arabe de l’enfance et du développement à Marrakech Le conseil arabe de l’enfance et du développement (CAED) a organisé hier, 20 décembre, à Marrakech, en collaboration avec plusieurs organisations, un atelier de formation sur les enfants de la rue dans différents pays arabes. Un communiqué du CAED, basé au Caire, a précisé samedi que cet atelier, organisé avec le soutien de l’Isesco et du bureau régional de l’Unicef à Beyrouth, vise à améliorer le niveau technique et à développer les capacités des personnes intéressées par les enfants de la rue. Le CAED a élaboré, en coordination avec plusieurs organisations opérant dans le domaine, un guide sur les techniques de diagnostic et de traitement de ce phénomène dans le monde arabe, précise le communiqué. L’organisation de l’atelier de Marrakech intervient dans le cadre des activités du CAED au profit des enfants de la rue à l’initiative de son président, le prince Talal Ibn Abdelaziz, qui avait lancé, en 1990, l’opération «Ensemble pour qu’aucun enfant ne dorme dans la rue». Selon les statistiques, le monde arabe compte 7 à 10 millions d’enfants de la rue. Ce fléau, qui ne cesse de se développer, s’explique notamment par les conflits armés, le boom démographique, l’exode rural, la pauvreté et les problèmes familiaux.. Casablanca: CRILe Centre régional d’Investissement (CRI) du Grand Casablanca boucle l’exercice de l’année économique 2004 sur un bilan de plus de 2000 entreprises nouvellement créées, contre près de 1700 entreprises en 2003. Le Centre finira l’année avec l’examen de 180 nouveaux projets d’investissements déposés au CRI, contre 150 projets à la même période de 2003. Le CRI fonctionne avec deux guichets dont le principal est réservé à la création effective d’entreprise et à la délivrance de certificats négatifs qui se chiffrent à 3500. Le secteur des services est en nette augmentation, couvrant à peu près 60% des investissements à Casablanca. Les projets déposés au Centre relèvent surtout de l’Immobilier, du Tourisme et des Services. Ces trois secteurs représentant près de 80% des projets déposés aux guichets du Centre.. Collecte des orduresLa Société Sita El Beida lance aujourd’hui 21 décembre de 10 h à midi, une campagne de sensibilisation dans l’enceinte du Marché de Derb Ghallef (Joutia). Cette action consistera au nettoyage complet du marché de Derb Ghallef, à la distribution de conteneurs aux commerçants et à la distribution d’affiches et de documentation dans le cadre de l’opération. Cette manifestation a également pour objectif de sensibiliser les riverains à la propreté et à l’environnement. . PSD«L’Etat, les partis politiques, la société civile et la gestion du dossier du Sahara marocain» est le thème de la conférence qui sera organisée vendredi 24 décembre à partir de 18h30, au complexe culturel Mohammed Zefzaf, par la section de la région de Casablanca du Parti Socialiste Démocrate. Cet événement connaîtra la participation de Mohammed El Yazghi, Ismaïl El Alaoui, Ahmed Herzni et Issa El Ouerdighi. . Salé: Assemblée constitutiveL’assemblée constitutive de l’Association Sala Al Moustakbal s’est tenue dimanche dernier à Salé. L’Association Sala Al Moustakbal, créée par plusieurs potentialités de la ville de Salé, se veut une force de proposition et de participation et s’assigne pour mission le développement économique, social et culturel de la ville de Salé. Un conseil d’administration composé de 80 personnes a été élu à l’issue de cette rencontre et chargé d’élire, le 29 janvier prochain, le bureau de l’association. Selon des membres du comité d’organisation, l’Association se fixe pour objectif de contribuer au développement de la ville de Salé, à travers l’encouragement des investissements et la création de nouveaux postes d’emploi.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc