×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Economie

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:1916 Le 14/12/2004 | Partager

. Rôle des ouléma?En partenariat avec le ministère des Habous et des Affaires islamiques, l’Association Al Massar organise le samedi 18 décembre à Casablanca, un colloque sur le «rôle des ouléma dans la construction d’un projet de société». Cette rencontre s’inscrit dans la série d’activités qu’organise l’association depuis sa création en 1999, dans le but de rapprocher les vues des différentes sensibilités actives dans les domaines culturel, social et politique. Au programme de ce colloque, deux panels. Le premier ayant pour thème «l’islam et la question scientifique», traitera: - Le concept de science islamique et de alem en islam - Les ouléma et la réforme de la pensée religieuse - Les sciences religieuses et les sciences profanes, quelle relation? - Les sciences de la Charia‚ entre le mimétisme et l’interprétation - Le profil actuel des ouléma et les cursus de formation - Le rite malékite et la spécificité marocaine.Le second panel, «Rôle des ouléma dans la société civile», traitera - Réalités du Maroc contemporain et perspectives d’évolution - Rôle des ouléma dans l’histoire du Maroc - Quel rôle pour les ouléma dans le projet sociétal marocain? - Rôle des institutions religieuses dans la société marocaine - Le alem et la gestion des affaires publiques. Parmi les personnalités invitées à débattre de ce sujet, figurent des ouléma, des professeurs universitaires, des sociologues, des politologues ainsi que des responsables politiques.. Trente ans de réforme judiciaire La Revue marocaine d’administration locale et de développement (REMALD) organise, mercredi 15 décembre à Rabat, en collaboration avec la Fondation allemande «Hans-Seidel», une journée d’études sous le thème «1974-2004: Trente ans de réforme judiciaire: bilan et perspective». Cette rencontre est initiée dans le cadre des activités scientifiques de la REMALD visant à accompagner le processus de réformes judiciaire et juridique au Maroc, indique un communiqué de la Revue parvenu à la MAP. Elle sera l’occasion pour les participants (universitaires, chercheurs, magistrats, avocats et représentants du ministère de la Justice), de débattre de plusieurs sujets ayant trait notamment à l’évolution des orientations de la réforme judiciaire et ses perspectives.. 3e journée de l’ingénieur géomètre-topographeL’Ordre national des ingénieurs géomètres-topographes (ONIGT) organise, le 18 décembre à Casablanca, la troisième journée de l’ingénieur géomètre-topographe sur le thème «la profession de l’IGT: éthique et réalité».Selon un communiqué de l’ONIGT, l’organisation de cette journée a pour objectif de dynamiser le dialogue entre les professionnels à travers l’examen des problèmes qui entravent l’exercice et le développement de la profession, d’envisager les solutions et les alternatives propices pour l’amélioration du rendement de la profession et d’élaborer le projet de la charte de l’ingénieur géomètre-topographe. . Marché monétaire: Les investisseurs désintéressésSans grande surprise, l’adjudication du 6 décembre n’a pas attiré un grand nombre d’investisseurs. “En effet, à la veille de l’introduction en Bourse de Maroc Telecom, c’est un resserrement au niveau des trésoreries bancaires qui est anticipé, ce qui minimise l’intérêt des investisseurs pour les titres souverains du moins pour le moment”, est-il indiqué auprès de BMCE Capital. Cette situation n’a pas empêché certains institutionnels de combler leurs besoins à long terme à des niveaux favorables (+1,4 point de base sur la maturité 20 ans). Par ailleurs, il est à signaler que les offres proposées sur les autres maturités ont été supérieures aux derniers niveaux primaires et donc totalement rejetées. Aussi, il est à noter que le mois de décembre devrait renflouer les caisses du Trésor (introduction en Bourse de Maroc Telecom). La direction du Trésor et des Finances extérieures a, d’ailleurs, porté à la connaissance des investisseurs que le recours au marché des adjudications des valeurs du Trésor au titre du mois de décembre 2004 portera sur un montant se situant entre 3 et 3,5 milliards de DH.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc