×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:1739 Le 02/04/2004 | Partager

. Production éolienne La région autonome de Bruxelles-Capitale reconnaîtra, bientôt, les Certificats Verts conçus par le Maroc pour développer les énergies renouvelables, dans le cadre de l'accord de Kyoto visant à réduire les gaz à effet de serre. Tenue par ce protocole de produire 2% d'énergie verte en 2004, Bruxelles manque de sites pour créer de l'énergie éolienne. Elle peut, toutefois, donner la preuve de la production d'énergie non polluante en contribuant au financement de projets dans d'autres pays qui en ont la capacité. Ainsi, la région de Bruxelles-capitale a décidé de financer une partie de ses projets au Maroc pour s'acquitter de son engagement. . Fès: Condamnation d'escrocsLe tribunal de première instance de Fès a condamné, mercredi, deux membres d'un réseau d'escrocs à des peines allant de 6 mois à 2 ans ferme. Le tribunal a ainsi condamné un administrateur au ministère de l'Agriculture à 2 ans de prison ferme assortie d'une amende de 5.000 DH pour escroquerie et usurpation de fonction. Il a condamné également un ouvrier à la Régie autonome d'eau et d'électricité de Fès (RADEEF), à 6 mois de prison ferme assortie d'une amende de 2.000 DH pour participation à l'opération d'escroquerie. Par contre, le tribunal a acquitté une enseignante de lycée. Le réseau, démantelé en mars dernier, était impliqué dans une affaire de visas pour la France contre une somme de 30.000 DH. . Marrakech: Procès du maire reportéLa Cour d'appel de Marrakech a décidé mercredi de reporter, au 7 avril, l'examen du procès du maire de Marrakech poursuivi pour utilisation des moyens de la Commune, lors de la dernière campagne électorale. La séance de mercredi a été consacrée aux plaidoiries de la défense de l'accusé. Rappelons que ce dernier avait été condamné, le 13 octobre dernier, par le tribunal de première instance à 3 mois de prison ferme et à une amende de 5.000 DH.L'affaire remonte aux dernières élections législatives quand la tête de liste de l'USFP dans l'arrondissement de Marrakech-Médina avait porté plainte contre le maire qui était alors président du Conseil municipal, pour utilisation des moyens de la Commune dans sa campagne électorale.  . Tétouan: Débat sur la promotion économique La promotion des secteurs économiques productifs dans la région de Tétouan était au centre d'une réunion entre le wali de la région, Mohamed M'barki et des opérateurs locaux. M'barki a souligné que la région de Tétouan jouit d'importantes potentialités. Toutefois, certains secteurs doivent s'adapter aux mutations que connaît l'économie nationale pour faire face à la concurrence étrangère. De son côté, le président de la Chambre du commerce, de l'industrie et des services de Tétouan, Abdelhadi Ben Allal, a appelé notamment à la révision de certaines taxes locales, à la mise en oeuvre d'une politique fiscale incitative et au renforcement des transports aérien et maritime pour accompagner le développement économique. Il a également appelé à trouver des solutions adéquates aux problèmes du secteur immobilier qui entravent le flux des investissements et la réalisation de projets, notamment dans le secteur touristique. . Arrestation pour corruption Une employée du tribunal de première instance de Settat a été arrêtée, mercredi après-midi, en flagrant délit de destruction de documents administratifs. Contre une somme d'argent, l'employée en question détruisait les P.V. et contraventions dressés par la police de la circulation (Gendarmerie Royale et Corps urbain de la DGSN). En même temps, elle rendait à ceux des contrevenants leur permis saisis contre une somme plus importante. L'attention a été attirée par les faibles recettes des contraventions. Une opération de surveillance discrète a abouti à l'arrestation de l'employée. . Un circuit automobileLa construction d'un circuit automobile à la sortie de la bretelle de l'autoroute menant vers Settat pourrait être envisagée. On y pense sérieusement. L'idée est en train de germer et l'étude de faisabilité peut commencer incessamment. Une telle réalisation va contribuer à l'animation de la ville et à en faire un pôle de pratique des sports mécaniques. Il est à rappeler que la ville accueillait annuellement et régulièrement une compétition de sports mécaniques.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc