×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Culture

    Brèves

    Par L'Economiste | Edition N°:2576 Le 24/07/2007 | Partager

    . Tanger: Clôture du festival de la culture amazigheLa IIIe édition du Festival méditerranéen de la culture amazighe de Tanger s’est achevée dimanche dernier. Le spectacle de clôture a été marqué par la présence du Kabyle Takfarinas qui a drainé une foule massive. Auparavant, c’est la troupe Arayes N’Rif qui a ouvert le spectacle de cette grande soirée musicale, en hommage à la chanteuse Milouda al-Houceimia. Ainsi se sont succédés, sur la grande scène, le groupe mythique Nass El Ghiwane, Amrag Fusion (Souss), l’ensemble Tartit (Touareg-Mali), le groupe Ithri, et Arayes N’Rif. Des troupes de folklore de différentes régions du Maroc ont également décliné la riche diversité de la chanson et de la musique amazighes. Ce festival est organisé par l’association Touiza, sous le signe de l’ouverture et du dialogue entres les cultures. Une table ronde avait réuni, samedi dernier, des intellectuels, sociologues et chercheurs spécialisés en culture amazighe sur le thème des «Identités». Une autre rencontre a réuni des hommes de lettres pour un débat sur la vie et l’œuvre de l’écrivain Mohamed Choukri.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc