×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Bourses internationales

Par L'Economiste | Edition N°:457 Le 05/03/1999 | Partager

· New York: Nervosité
Le DJIA, indice vedette de la Bourse de New York, a terminé mercredi en baisse de 21,73 points (-0,23%) à 9.275,88 points. La séance a une nouvelle fois été très nerveuse avec des décalages brusques à la hausse puis à la baisse qui s'expliquent en partie par la faiblesse actuelle des volumes traités.
La tendance était soutenue pendant la matinée par diverses informations sur les résultats ou les fusions éventuelles de groupes industriels ou technologiques. La place américaine a ensuite commencé à perdre du terrain après l'intervention du président de la Réserve Fédérale Alan Greenspan devant la Chambre des Représentants.

· Londres: Légère baisse
La Bourse de Londres a terminé la séance de mercredi en légère baisse. L'indice Footsie des cent principales valeurs a clôturé en baisse de 13 points à 6.048,3, soit un repli de 0,2% par rapport à son niveau de clôture la veille. Sur le LIFFE, le marché à terme de Londres, le contrat de mars sur le Footsie s'affichait à 6.070 points en fin de journée contre 6.052 en clôture mardi.
Le maintien des taux d'intérêt britanniques à leur niveau actuel de 5,50% a un instant fait fléchir le marché boursier londonien, mais les investisseurs ont fini par digérer cette décision. Le Comité de politique Monétaire de la Banque d'Angleterre met ainsi un terme à une série de cinq assouplissements monétaires consécutifs.

· Paris: Fléchissement
Hésitante pendant une grande partie de la journée, la Bourse de Paris a fini par virer au rouge mercredi en fin de séance. Le recul observé par Wall Street suite aux déclarations de Greenspan découragé la place française.
En baisse de 0,34% à l'ouverture, l'indice CAC 40 a durant la séance affiché un gain de près de 1% avant de finir sur un recul de 1,10% à 4.004,16 points. Le volume des échanges s'est élevé sur le marché à règlement mensuel à 2,042 milliards d'Euros, soit 13,4 milliards de Francs.

· Tokyo: Petite hausse
La Bourse de Tokyo, soutenue par la baisse du Yen, a échappé à la déprime des principales places boursières. Elle a terminé la séance de jeudi sur une hausse modeste de 0,1%. L'indice Nikkei 225 a gagné 13,09 points, pour finir à 14.183,45. L'indice élargi Topix, lui, a clôturé en hausse de 5,30 points à 1.105,11. Selon les analystes, la Bourse a eu du mal à échapper à la tendance baissière imprimée par Wall Street et à la pression à la vente des investisseurs institutionnels. 389 millions d'actions ont changé de main contre 395,4 millions d'actions la veille.o

Hanaâ FOULANI (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc