×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bourse: Volumes faibles

Par L'Economiste | Edition N°:1159 Le 06/12/2001 | Partager

. Plus forte hausse, Maghreb Oxygène avec 5,99%. Plus forte baisse, Wafa Assurance avec 2,25%La place de Casablanca poursuit sa trend haussier. Au terme de la deuxième séance de la semaine, l'IGB a clôturé avec une variation positive 0,39% à 615,29 points, ramenant la contre-performance annuelle à 6,55%. La tendance haussière n'a, par contre, pas profité aux volumes puisque le chiffre d'affaires enregistré mercredi n'a pas dépassé 24 millions de DH drainés en totalité par le marché central, aucune opération n'ayant transité sur le marché de blocs. Ce sont toujours les holdings ONA et SNI qui animent le marché, réalisant respectivement 16 et 27% du volume transactionnel. Côté variations, la balance a tout naturellement penché vers la hausse. Sur les 31 valeurs qui ont traité, 15 l'ont fait à la hausse, alors que 10 sont restés inchangées et 6 étaient en baisse. Les plus fortes hausses ont été du lot de Maghreb Oxygène avec 5,99% et Longométal avec 5,90%. Pour ce qui est des baisses, c'est Wafa Assurance (-2,25%) et Crédit du Maroc (-1,52%) qui ont le plus souffert. Le bilan du mois de novembre est plutôt positif. Après la forte correction du mois d'octobre, le marché a repris des couleurs en enregistrant une performance mensuelle de 4,31%. «Cependant, la soudaineté de cette reprise et son impact limité dans le temps laissent pour l'instant perplexe«, souligne-t-on du côté de Wafa Gestion.


Reprise mitigée

Les marchés boursiers américains ont été dopés mardi par les espoirs de reprise économique au printemps 2002, la bourse électronique Nasdaq s'envolant de 3,06% et Wall Street, gagnant 1,33%. L'indice composite du Nasdaq a progressé de 58,20 points à 1.963,10 points et le DJIA, principal indicateur de Wall Street, de 129,88 points à 9.893,84 points. L'indice Standard and Poor's 500, plus représentatif de la tendance générale, a clôturé en hausse de 14,90 points (+1,32%) à 1.144,80 points. La firme de courtage UBS Warburg s'est montrée optimiste mardi sur les fabricants d'équipements à l'usage de l'industrie des microprocesseurs, estimant que ce secteur a déjà connu sa plus mauvaise période liée au ralentissement de l'économie et qu'elle devrait se reprendre dès l'année prochaine. Quant à Paris, elle a passé la barre des 4.500 points mardi, dans une séance calme au volume un peu supérieur à la veille, le marché ayant décidé de miser sur une reprise rapide permettant de se repositionner sur les valeurs technologiques, selon des sources de marché. Après avoir ouvert sur un gain de 0,21%, le CAC 40 a gagné 1,47% à 4.529,24 points, clôturant à son plus haut de la journée. L'indice du Nouveau Marché a pris 1,29% à 1.115,79 points. Ailleurs en Europe, les principales places avançaient elles aussi: le DJ Euro Stoxx de 1,04% et Francfort de 0,54%, tandis que Londres a terminé sur un gain de 0,92%. F. T. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc