×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Bourse: Tendance morose

    Par L'Economiste | Edition N°:3310 Le 01/07/2010 | Partager

    Toujours et encore dans le rouge. La Bourse de Casablanca ne s’est pas redressée. Les indices phares de la place sont demeurés, hier mercredi, en baisse. A la clôture de la séance, le baromètre de toutes les valeurs se déprécie de 0,59% à 11.773,87 points. De son côté, l’agrégat des valeurs les plus liquides recule de 0,55% à 9.600,18 points. En conséquence, leurs performances annuelles sont ramenées à 12,74% pour le Masi et 13,42% pour le Madex. Dans la foulée, la capitalisation se limite à 569,4 milliards de DH.Côté variations, Diac Salaf se distingue avec la plus forte hausse de la séance et se bonifie de 3,23% à 119,75 DH. Loin derrière, Stokvis Nord Afrique réalise une performance de 1,58 % à 62,98 DH. CIH s’apprécie de 1,3% à 334,90 DH. De son côté, SNI progresse de 1,12% à 1.800 DH. Derrière, Lesieur Cristal enregistre une hausse de 1,05% à 1.349 DH.A l’inverse, Maghreb Oxygène enregistre la plus forte baisse de la séance. Le titre concède 5,99% à 212,55 DH. Centrale Laitière recule de 5,75% à 11.470 DH. Suivant la même tendance, Fertima se déprécie de 5,72% à 230 DH. Loin devant, CDM se déprécie de 3,47% à 806 DH. Et c’est le titre BMCE Bank qui ferme ce classement avec une perte de 3,32% à 217 DH. Au niveau de la physionomie, le marché a traité 56 parmi lesquelles 19 en hausse, 26 en baisse et 11 stagnent. Dans ces conditions, le volume d’affaires se redresse et atteint plus de 9,4 milliards de DH, réalisés essentiellement sur le marché de blocs. Il s’agit d’opérations de reclassement et d’aller-retour intragroupe réalisées sur la valeur CGI. Pour sa part le marché central enregistre un volume de 337 millions de DH seulement. La valeur à la une est incontestablement Addoha qui a drainé un volume global de 110 millions de DH. Elle est suivie d’Attijariwafa bank (58 millions de DH), Itissalat Al-Maghrib (51 millions de DH) et BMCE Bank (15 millions de DH).B. S.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc