×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bourse : Tendance haussière

Par L'Economiste | Edition N°:1149 Le 22/11/2001 | Partager

. Plus forte hausse, Sofac Crédit avec 6%. Plus forte baisse, La Marocaine Vie avec -5,96% La Bourse de Casablanca semble reprendre la tendance haussière entamée la semaine précédente. Ainsi, l'IGB a gagné 9,53% points lors de la séance de mardi, soit une performance de +1,65% par rapport à la veille à 585,38 points. La contre-performance annuelle s'en retrouve à -11,09%. Cette tendance n'est cependant pas accompagnée par des volumes en hausse. Le volume transactionnel drainé par les deux marchés n'a pas dépassé 26,6 millions de DH dont 13,5% ont passé par le marché de blocs. La meilleure performance a été enregistrée par la BMCE, laquelle a marqué 4,75% de variation sur un volume de 4,5 millions de DH. Le marché de blocs a fait l'objet de deux transactions concernant 1.258 actions Brasseries à 795 DH et 2.000 titres Unimer à 404 DH. Côté variations, la balance a tout naturellement penché vers la hausse. Ainsi sur les 31 valeurs qui ont traité, 17 étaient en hausse, contre 11 en baisse et 3 en stagnation. Les valeurs Sofac Crédit, BMCE et CDM ont enregistré les plus fortes hausses de la journée avec des performances respectives de 6%, 475% et 4,6%. Alors que les plus fortes baisses ont été du lot de La Marocaine-Vie (-5,96%) et Longométal (-5,95%). Les grosses capitalisations animent toujours le marché. A elles seules, BCM, BMCE, ONA et SNI ont drainé 78% du chiffre d'affaires enregistré pendant la séance de mardi.


Prises de bénéfices sur les marchés internationaux

Les prises de bénéfices ont pesé sur les marchés boursiers américains mardi, Wall Street reculant de 0,75% et la bourse électronique Nasdaq de 2,79%. Le DJIA, principal indicateur de Wall Street, a cédé 75,08 points à 9.901,38 points et l'indice composite du Nasdaq 53,91 points à 1.880,51 points. L'indice Standard and Poor's 500, plus représentatif de la tendance générale, a fini en baisse de 8,40 points (-0,73%) à 1.142,66 points. Les analystes attribuent les prises de bénéfices à la progression récente des indices. Le principal indicateur de Wall Street est en hausse de plus de 20% depuis son plancher du 21 septembre, atteint dix jours après les attentats à New York et Washington, ce qui le place officiellement dans une phase haussière. Le Nasdaq a progressé de près de 35% depuis ce jour. Paris, quant à elle, a marqué un coup d'arrêt mardi après cinq hausses consécutives, seules les valeurs pétrolières progressant grâce aux déclarations de la Russie et la Norvège, qui pourraient réduire leur production, pour soutenir les cours du brut. En dépit d'une ouverture positive (+0,56%), le CAC 40 a rapidement opté pour des prises de bénéfices, et s'est enfoncé dans le rouge avec les marchés américains, avant de clôturer en recul de 1,44% à 4.593,52 points. L'indice du Nouveau Marché a perdu 1,46% à 1.100,78 points. Ailleurs en Europe, les principales places ont elles aussi cédé du terrain: la Bourse de Francfort perdait 1,70%, le DJ Stoxx 1,30%, et Londres a terminé en recul de 0,74%. F. T. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]omiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc