×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Bourse: Samir dans la tourmente

    Par L'Economiste | Edition N°:1316 Le 19/07/2002 | Partager

    . Plus forte baisse, Samir avec 6%. Plus forte hausse, Agma Lahlou-Tazi avec 5,86%La Bourse de Casablanca n'arrive pas à tirer son épingle du jeu. Au terme de l'avant-dernière séance de la semaine, les deux indices ont encore affiché des performances négatives. Le Masi a clôturé sur une baisse de 0,03% à 3.016,79 points ramenant sa contre-performance annuelle à 20,76%. Tandis que le Madex reculait de 1,15% à 2.110,77 points. Sa contre-performance annuelle s'enfonce de plus en plus dépassant les 28% (28,77%). Côté volumes, le marché était comme d'habitude peu attractif. Le chiffre d'affaires de la séance n'a pas dépassé 34 millions de DH, totalement drainés par le marché central, aucune opération n'ayant transité par le marché de blocs. C'est ONA qui a récolté la plus grosse part du gâteau. A elle seule, la holding a enregistré plus de 26% du volume global. Côté variations, la tendance était toujours à la baisse. Ainsi, sur les 29 valeurs qui ont traité hier, 15 étaient en recul, contre 7 en hausse et 7 autres en stagnation. Les meilleures performances de la journée ont été du lot d'Agma Lahlou-Tazi (5,86%) et IBMC (4,44%). Samir est toujours malmenée par le marché. Au terme de la séance d'hier, le raffineur a encore perdu 6%. Longométal n'a pas réussi à faire mieux s'inclinant de 6%. Elle est suivie de près par Managem qui continue sa descente en enfer avec une chute de 5,20%, Crédit du Maroc (4,60%) et enfin ONA (2,19%).F. T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc