×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bourse: Petite santé mais gros volumes

Par L'Economiste | Edition N°:3156 Le 25/11/2009 | Partager

Les indices boursiers retournent en zone négative après une légère accalmie constatée une journée auparavant. Ainsi, à la clôture de la séance du mardi 24 novembre, le Masi a terminé dans le rouge, en retrait de 0,37% à 10.263,15 points. Le Madex s’assure pour sa part 8.311,29 points (-0,39%). Ce qui a atténué les contre-performances annuelles des indices, les portant à respectivement -6,57% et -8,27%. La capitalisation s’est pour sa part arrêtée à 502,9 milliards de DH. Du côté des variations, BMCI vient en tête de liste, arborant la réservation maximale de son titre à 937 DH. Involys dont le titre est également réservé à la hausse à 201,4 DH s’offre la seconde place. Au troisième rang, on retrouve Sothema qui augmente de 4,09% à 1.145 DH. Le top cinq des variations les plus performantes est clos par Microdata et Autohall qui terminent respectivement à 438,85 DH (+3,86%) et 83,90 DH (+3,58%).Pour les baisses, Nejma voit son titre reculer de 5,97% à 1.466 DH. Risma ne passe pas loin avec un cours qui se replie de 4,36% à 241,5 DH. A la troisième place, Managem achève en retrait de 4,05% à 230 DH. Attijariwafa bank, en recul de 3,95% à 242,05 DH, s’octroie la quatrième place. Le cinquième rang a été occupé par Berliet, pour un titre qui perd 3,60% à 265,10 DH.Côté transactions, de gros volumes ont été exclusivement enregistrés au niveau du marché central. Ils ont cumulé pas moins de 1,2 milliard de DH. Selon le marché, il s’agirait «d’un passage de portefeuille de 800 millions de DH d’obligations, opéré par un gros institutionnel avec une trentaine de lignes d’obligations». La meilleure transaction a ainsi été réalisée par BMCE Bank. La bancaire engrange pas moins de 156,07 millions de DH, pour un titre qui stagne à 222 DH. Second du lot, Attijariwafa bank s’adjuge pas moins de 130,28 millions de DH pour un titre qui se rétracte cependant de 3,95% à 242,05 DH..A la troisième place, Itissalat Al Maghrib brasse 51,91 millions de DH. Le titre de l’opérateur historique s’apprécie de 1,09% à 139 DH.M. M.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc