×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bourse : Petite percée

Par L'Economiste | Edition N°:1166 Le 17/12/2001 | Partager

. Plus forte hausse, SMI avec 5,73%. Plus forte baisse, Aluminium du Maroc avec 6%Petite hausse à l'issue de la séance du jeudi, l'indice s'est établi à 605,7 points, soit une performance de 0,1%. La contre-performance annuelle a atteint -8,01%. Le volume transactionnel sur les deux marchés est de 52,2 millions de DH, dont 9% ont transité par le marché de blocs. BMCE et ONA continuent d'animer le marché en drainant respectivement 18,7 et 6,3 millions de DH. Le marché de blocs a fait l'objet de quatre transactions: 1.900 SMI à 990 DH, 1.000 BNDE à 80 DH, 1.114 Afriquia Gaz à 269 DH et 1.000 Maghreb Oxygène à 208 DH. Côté variations, la tendance était aussi à la hausse. Sur les 29 valeurs qui ont traité, 16 étaient en hausse contre 7 seulement en baisse et 6 en stagnation. Pour la dernière séance de la semaine, l'IGB s'est encore inscrit à la hausse, s'appréciant de 0,29% à 607,8 points, ramenant la contre-performance annuelle à -7,74%. Les volumes par contre sont toujours aussi faibles ne dépassant pas 38 millions de DH, dont 94% ont été drainés par le marché central. Une seule opération a eu lieu de gré à gré. Il s'agit de 6.121 actions IB Maroc échangées à un cours de 240 DH. Les plus fortes hausses ont été du lot de SMI avec 5,73% et CTM avec 1,85%. Côté baisses, c'est Aluminium du Maroc qui a le plus souffert, reculant de 6%. Centrale Laitière vient en deuxième position des plus mauvaises performances de la journée avec une baisse de 2,27%.


La Bourse de Paris table sur un rebond

Les marchés boursiers américains ont réussi à surmonter leur faiblesse pour finir en hausse vendredi dernier: Wall Street gagnant 0,46% et la bourse électronique Nasdaq 0,34%. Le DJIA, principal indicateur de Wall Street, a progressé de 44,70 points à 9.811,15 points et l'indice composite du Nasdaq de 6,66 points à 1.953,17 points. L'indice Standard and Poor's 500, plus représentatif de la tendance générale, a clôturé en hausse de 3,69 points (+0,33%) à 1.123,07 points. A noter que la Bourse de Londres a clôturé vendredi en baisse, pour la sixième séance consécutive, affaiblie par les pharmaceutiques, les pétrolières et les assurances. A la fermeture du marché, l'indice Footsie des cent principales valeurs affichait une perte de 13,9 points (-0,27%) par rapport à jeudi, à 5.061 points. Pour sa part, la Bourse de Paris était toujours dans le rouge vendredi dans un marché dont l'essentiel de l'activité tournait autour du Crédit Agricole qui, lui, grimpait pour sa première journée de cotation. Après avoir ouvert en repli de 0,1%, le CAC 40 abandonnait 0,65% à 4.382,15 points. L'indice du Nouveau Marché cédait 0,8% à 1.112,76 points. Alors que les fêtes de fin d'année approchent, la Bourse de Paris devrait opérer un rebond technique la semaine prochaine, à condition que les statistiques de l'inflation en Europe, à paraître mardi pour la zone euro, entretiennent l'espoir d'une baisse des taux d'intérêt de la Banque Centrale Européenne (BCE) début 2002. L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a clôturé vendredi en hausse de 0,75% ou 78,2 points à 10.511,65 points, grâce à la chute du yen et aux promesses du gouvernement de soutenir les banques si nécessaire, ont rapporté des courtiers. F. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc