×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bourse: Les analystes optimistes pour 2008

Par L'Economiste | Edition N°:2684 Le 02/01/2008 | Partager

. Séance des derniers arbitrages. 2007: +34% de performance annuelle La Bourse de Casablanca a clôturé en hausse lundi 31 décembre, dans un marché globalement calme, déserté par beaucoup d’investisseurs pour cette dernière séance de l’année, à l’exception de certains institutionnels qui ont procédé aux derniers arbitrages de l’année. Sur le marché central, ce sont 4 milliards de DH qui ont fait l’objet d’allers-retours, contre 15 milliards environ sur le marché de blocs.Après une matinée plutôt prudente, la place casablancaise a accéléré sa performance pour clôturer la dernière séance de l’année dans le vert. En effet, le Morrocan all shares index (Masi) a pris 77,13 points pour clôturer l’année à 12.694,97 points, soit +0,61%. L’indice des valeurs les plus liquides a engrangé, quant à lui, 0,62% à 10.464,34 points. Sur l’ensemble de l’année, 2007 reste certes loin du record de 2006 en termes de performance annuelle. Pour rappel, en 2006, les indices ont clôturé les transactions en progression supérieure à 70%. Alors que les estimations des investisseurs tablaient sur 50 à 60% de hausse au maximum. Mais 34% de hausse sur toute l’année 2007 n’est pas négligeable et reste en conformité avec les pronostics des analystes. Interrogés sur l’évolution en 2008, les analystes se disent optimistes sur l’orientation du marché et sur le niveau actuel des cours en Bourse. «Les dernières corrections ont été salutaires et très profitables pour toute la place», affirme un analyste senior. Pour l’année 2008 qui débute, plusieurs introductions en Bourse sont dans le pipe. «Le marché attend avec impatience de grosses opérations comme Chaâbi Liliskane, RMA Watanya…, ces IPO boosteront certainement le marché des actions», poursuit-il. Les mêmes causes produisent généralement les mêmes effets, l’année 2008 se présente sous les meilleurs auspices.Globalement, le marché a évolué dans un cycle à trois temps. D’abord, une forte croissance durant les quatre premiers mois suivie d’une correction salutaire en mai et juin, puis une relance progressive dopée par les performances de la CGI et les nouvelles introductions.Par ailleurs, sur le marché international, la Bourse de Paris a terminé en baisse lundi pour la dernière séance de l’année, le CAC 40 cédant 0,23% dans un volume d’échanges peu significatif, laissant derrière lui une année 2007 contrastée. Londres a reculé de 0,31%, et l’Eurostoxx de 0,11%. Francfort, comme de nombreuses Bourses dans le monde, avait clôturé l’année dès vendredi.Saïd MABROUK

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc