×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bourse: Le stock-picking d’Intégra pour 2009

Par L'Economiste | Edition N°:2953 Le 30/01/2009 | Partager

. Placé sous le signe de la prudence et de la sélectivité. S’orienter vers les valeurs défensives: IAM, Cosumar, Lesieur, …. Le BTP pour le long termeDIFFICILE d’établir ou de se fixer une opinion réelle sur les comportements boursiers des sociétés cotées pour 2009. Un sentiment qui se trouve conforté par les analyses financières mitigées des sociétés de Bourse. Les conclusions d’Intégra Bourse sont édifiantes dans ce sens. Pour la première société de Bourse tunisienne ayant intégré le capital de la place marocaine, deux facteurs plaident pour une hausse: «de solides fondamentaux et une conjoncture positive». Ils jugent la correction de mi-septembre «normale voire salutaire». Elle aura au moins permis de corriger les excès enregistrés par certaines valeurs lors du cycle haussier du 1er trimestre 2008. Dès lors, les analystes d’Intégra estiment que «cette purge de la cote, environ 6 points de PER, lui permettra de repartir sur de bonnes bases». Ce qui est, déjà, le cas depuis plusieurs séances où les indices ont retrouvé la forme. Du côté technique cette fois-ci, le constat est différent. L’analyse de la société de Bourse table sur la poursuite de la baisse. «Les indicateurs de direction convergent vers une opinion de la poursuite de la tendance négative du marché», est-il indiqué auprès d’Intégra Bourse. Dans ces conditions, cette dernière préconise la prudence et la sélectivité dans la politique d’investissement. «La généralisation du pessimisme serait absurde étant donné la divergence de la crise sur chaque secteur», estime-t-on au sein de l’intermédiaire. Ainsi le stock-picking (portefeuille) d’Intégra privilégie la diversification et met l’accent sur les valeurs «refuge». De l’avis de ses analystes, il faut s’orienter vers les valeurs défensives, à savoir celle de l’agroalimentaire avec Cosumar et Lesieur. La première devrait profiter de son bas niveau de valorisation ainsi que du rendement important de son dividende Yield. Lesieur, elle, devrait bénéficier de la hausse du prix de vente de l’huile et de l’optimisation des charges opérationnelles, entre autres. Pour Intégra Bourse, le titre IAM est incontournable dans la politique d’investissement qu’elle préconise. La valeur profitera certainement de son positionnement concurrentiel. De plus, elle offre un rendement intéressant de 7% et un bon niveau de liquidité. Certaines valeurs bancaires comme BCP et CIH font, elles aussi, partie du portefeuille de la société de Bourse. Pour la première, les analystes d’Intégra attirent l’attention sur son potentiel pour couvrir tous les métiers de la finance, sa maîtrise de couverture du risque et son partenariat avec le gouvernement dans l’accompagnement des projets du pays. CIH est plébiscitée, pour sa part, pour son bon niveau de valorisation bancaire, son potentiel à accroître l’activité de crédit non exploitée et son «excellent» ratio de solvabilité (16%). L’approche prudentielle recommandée par la société de Bourse cible les valeurs «sous cotées», en raison des secteurs dans lesquelles elles évoluent. Parmi celles-ci, on retrouve la Snep, qui «présente des opportunités en dépit de la baisse encaissée par son cours». Cela a permis de ramener son PER à moins de 6 fois ses bénéfices 2008. Dans le même registre, les valeurs CMT et Aluminium de Maroc, qui grâce à leur PER (respectivement 5,4 et 6,2 fois) relativement bas, ne sont pas chères. Du point de vue du rendement, Delta Holding, Samir et Lydec offrent de bons niveaux de dividende Yield. Il est donc recommandé de les accumuler pour un investissement à long terme.


BTP

LE portefeuille 2009 d’Intégra Bourse ne saurait être complet sans le secteur du BTP (immobilier inclus). «A long terme, il présente le meilleur rapport qualité/croissance, en dépit des débats qu’il suscite». Holcim, Sonasid et Addoha sont, donc, les valeurs à investir dans le secteur.M. A. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc