×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bourse : La baisse se poursuit

Par L'Economiste | Edition N°:1139 Le 08/11/2001 | Partager

. Plus forte hausse: Crédit du Maroc avec 5,69%. Plus forte baisse: Maghrebail avec 5,39%L'indice Général de la Bourse de Casablanca a de nouveau baissé au cours de la séance d'hier. Il s'est établi à 567,19 points, perdant 0,8%, et ramenant ainsi la contre-performance annuelle à -13,86%. Le seuil psychologique des 580 points a donc été dépassé. D'après un analyste de la place, cette baisse est due notamment «aux rachats des OPCVM et aux repositionnements stratégiques de certains institutionnels». Pour ce qui est des prévisions, les plus optimistes espèrent que les institutionnels vont acheter au cours des 15 derniers jours de l'année, ce qui pourrait ramener le performance annuelle à 0%. Les plus pessimistes prévoient que l'année 2001 s'achèvera avec une contre-performance annuelle de - 20%. «Si une reprise doit se faire au niveau du marché financier, il faudra attendre l'année prochaine», prévoit le même analyste.Les volumes de la séance ont atteint 42,2 millions de DH, dont 9% ont été échangés sur le marché de blocs (3,9 millions de DH). La valeur du contrat moyen échangé au cours de la séance est de 195.000 DH.Côté variations, la tendance était baissière. Sur les 29 valeurs qui ont traité, 8 ont enregistré une hausse, 16 ont baissé et 5 ont stagné. Les plus fortes hausses ont été du lot de Crédit du Maroc avec 5,69% et Afriquia Gaz (5,26%). Les plus fortes baisses ont été subies par Maghrebail (- 5,39%) et Papelera de Tetuan (- 5%). Le titre BMCE a participé au chiffre d'affaires réalisé à hauteur de 25%, contre 13% pour BCM, 12% pour ONA et 12% pour SNI.


Marché nerveux en attendant la réunion de la BCE

La Bourse de Londres a clôturé en hausse de 2,2 points hier mercredi, à 5.216,3 points, soit un gain de 0,04% par rapport à mardi. L'indice Ibex-35 de la Bourse de Madrid a terminé la séance de mercredi en hausse de 100,6 points (+1,25%) à 8.118,4 points. Pour sa part, la Bourse de Paris stagnait dans le rouge mercredi en milieu d'après-midi, alors que l'effet de la baisse des taux de la Réserve fédérale américaine s'amenuise et que le marché devient nerveux dans l'attente de la réunion de la Banque centrale européenne jeudi. Après avoir ouvert sur un gain de 0,67%, le CAC 40 glissait de 0,29% à 4.448,69 points. L'indice du Nouveau Marché grappillait 0,69% à 957,35 points. Le montant des échanges sur les valeurs bénéficiant du Service à Règlement Différé (SRD) était de 2,3 milliards d'euros. La tendance sur les autres principales bourses européennes était mitigée: Francfort prenait 1,16%, alors que Londres cédait 0,44% et que le DJ Euro Stoxx 50 reculait de 0,29%. Aux Etats-Unis, quelques minutes après le début des échanges, le DJIA recultait de 0,27% et l'indice composite de la bourse électronique Nasdaq abandonnait 0,28%. La Bourse de Hong Kong a clôturé en baisse de 0,8% mercredi, les investisseurs ayant pris leurs bénéfices alors que la baisse des taux américains de 50 points de base avait déjà été escomptée, selon des courtiers. L'indice de référence Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de mercredi en baisse de 3,3% (348,74 points) à 10.284,98 points dans un marché déprimé par le manque d'indications claires de la part du gouvernement sur la réforme du secteur bancaire, selon des courtiers. N. B. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc