×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Affaires

Bourse: Gros volumes sur les blocs

Par L'Economiste | Edition N°:3180 Le 29/12/2009 | Partager

La Bourse de Casablanca clôture cette première séance de la semaine sur une note optimiste. Le Masi et le Madex progressent ex aequo de 0,05%. L’indice de toutes les valeurs termine à 10.431,99 points. Quant à l’agrégat des titres les plus liquides, il finit à 8.464,02 points. En conséquence, les pertes annuelles s’atténuent légèrement, achevant à -5,03% pour l’indice phare de la place et -6,59% pour le Madex. La capitalisation boursière se chiffre à 509,3 milliards de DH. Du côté des variations, Acred se hisse en tête de peloton, avec un titre qui se bonifie de 5,83% à 890 DH. Microdata, à la seconde place, prend 4,10% à 437,75 DH. Après avoir achevé la séance de vendredi dernier en tête des plus fortes baisses, le titre Dari Couspate s’apprécie de 2,73% à 640 DH, ce qui lui vaut la 3e place. Aux 4e et 5e places, on retrouve CIH et Fenié Brossette. Les deux valeurs progressent respectivement de 2,66% (346 DH) et 2,03% à (403 DH).Dari Couspate cède la 1re place des plus fortes baisses à Fertima qui recule de 5,99% à 232,20 DH. Les valeurs CTM et Involys suivent la même tendance avec respectivement -5,06% (246,50 DH) et -4,73% (186,20 DH). Pour le reste des cinq plus fortes baisses, Maroc Oxygène se déleste de 4,14% à 172,50 DH, tandis que M2M Group voit son titre s’affaisser de 3,55% à 489 DH. Quant aux volumes sur le marché des blocs, ils atteignent des records avec plus de 12,7 milliards de DH. Ces transactions ont concerné essentiellement Attijariwafa bank (8,2 milliards de DH) et Banque centrale populaire (1,1 milliard de DH). Derrière ces niveaux, «une explosion des échanges sur le marché des blocs liée aux marquages des cours de fin d’année», explique un analyste. Le marché central, pour sa part, a brassé pas moins de 433,31 millions de DH. Et c’est Itissalat Al Maghrib qui prend la tête du podium, s’adjugeant 194,85 millions de DH. Le titre de l’opérateur historique termine sans relief en recul de 0,07% à 136,9 DH. BMCE prend la seconde place, raflant 116,2 millions de DH, pour un titre qui s’améliore de 0,77% à 254,95 DH. Loin derrière, on retrouve Addoha qui s’assure 29,09 millions de DH. Le titre de l’opérateur immobilier perd 0,67% à 104 DH.F. Fa

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc