×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bourse : Faux pas

Par L'Economiste | Edition N°:1161 Le 10/12/2001 | Partager

. Plus forte hausse, Oulmès avec 5,99%. Plus forte baisse, Aluminium du Maroc avec 5,85%Première séance de baisse pour la place de Casablanca après une longue série de hausses, l'IGB ayant chuté de 1,01% à 610,00 points en une seule séance. Cette baisse ramène la contre-performance annuelle à -7,35%. Les volumes sont toujours aussi faibles ne dépassant pas 41 millions de DH dont plus de 99% ont été drainés par le marché central. Une seule opération a transité sur le marché de blocs. Il s'agit de 2.400 actions Auto Nejma échangées à un cours de 295 DH en deux contrats. «La baisse de jeudi confirme l'hypothèse selon laquelle la tendance haussière qu'à connue le marché ces derniers jours serait due à l'intervention ponctuelle d'un investisseur local sur le marché et n'aura pas d'impact à long terme«, soulignent des analystes.Pour la séance du jeudi, la tendance côté variations était à la baisse. Sur les 32 valeurs qui ont traité, 18 étaient en baisse contre 8 en hausse et 6 en stagnation. Les plus fortes hausses ont été du lot d'Oulmès (5,99%), Maghrébail (5,84%) et Branoma (4,35%). Au niveau des baisses, c'est Aluminium du Maroc qui a la plus souffert avec une contre-performance de 5,85%, suivie de Maroc Leasing (-5,47%) et CIH (-4,26%).F. T.


Marges étroites

Les marchés américains ont évolué irrégulièrement jeudi après la progression spectaculaire des deux derniers jours, Wall Street perdant 0,15% tandis que la bourse électronique Nasdaq a gagné 0,36%. Le DJIA, principal indicateur de Wall Street, a reculé de 15,15 points à 10.099,14 points et l'indice composite du Nasdaq a progressé de 7,43 points à 2.054,27 points. L'indice Standard and Poor's 500, plus représentatif de la tendance générale, a fini en baisse de 3,25 points (-0,28%) à 1.167,10 points. Après avoir démarré la journée en baisse, en raison d'un mouvement de consolidation, les indices s'étaient modestement redressés avant de fléchir dans l'après-midi. Quant à Paris, elle est restée dans des marges relativement étroites jeudi, au cours d'une séance que la décision, largement anticipée, de la BCE de maintenir ses taux inchangés n'a pas contribué à réveiller. Après avoir ouvert en hausse de 0,39%, le CAC 40 a terminé sur une hausse infime de 0,04% à 4.679,38 points, alors que l'indice du Nouveau Marché a pris 1,09% à 1.172,68 points. En début d'après-midi, la Banque centrale européenne (BCE) a préféré ne pas intervenir sur les taux d'intérêt, malgré la morosité conjoncturelle, laissant inchangé son taux directeur à 3,25%. Elle a également laissé peu d'espoir pour un assouplissement lors de sa réunion de rentrée au tout début janvier. Ailleurs en Europe, les principales places évoluaient aussi dans le vert: le DJ Euro Stoxx montait de 0,2% et Francfort de 0,23%, alors que Londres a clôturé sur une hausse de 0,68%. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc