×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bourse: Delattre franchit le pas

Par L'Economiste | Edition N°:2752 Le 09/04/2008 | Partager

. IPO par augmentation de capital. Première cotation le 29 avril. Deux méthodes de valorisation retenues Une première sur le marché de la construction métallique lourde. Delattre Levivier Maroc (DLM) entre en Bourse. Cette introduction par augmentation de capital verra la création de 125.000 nouvelles actions à 729 DH l’unité, soit un montant global de plus de 91 millions de DH. Cette entrée se fera sur le second compartiment du marché de développement, dans un secteur d’activité inédit (ingénieries et biens d’équipement industriels). Cette IPO à prix ferme sera cotée en continu le 29 avril prochain, date du lancement de la première cotation. Concernant la souscription, elle s’étale sur 3 jours du 14 au 16 avril pour une allocation des actions le 25 avril. Au niveau de la structure de l’offre, 4 types d’ordre ont été retenus. Le premier est réservé aux salariés permanents de la société, exprimant des ordres de montant inférieur ou égal à un an de salaire. Le second type d’ordre est destiné aux personnes physiques et morales (qui ne peuvent souscrire à l’ordre IV) exprimant des ordres inférieurs ou égaux à 1.000 actions. Le troisième type d’ordre concerne les mêmes destinataires, mais pour des ordres allant de 1.000 à 5.000 titres. Le quatrième type est à destination des institutionnels marocains ou étrangers, pour des ordres pouvant aller jusqu’à 12.500 actions. «La couverture des souscriptions se fera à 100% sauf pour les investisseurs du type d’ordre IV», est-il précisé au sein de BMCI Finance. De plus, il est indiqué qu’il n’y aura pas d’effet de levier. Par ailleurs, les procurations ne seront accordées que pour les mineurs.   Pour cette première introduction de l’année, le management de la société, appuyé par le chef de file (BMCI Finance), a opté pour deux hypothèses. En premier, la méthode des cash-flows libres opérationnels (DCF), qui consiste à déterminer la valeur de l’entreprise comme la somme actualisée, au coût moyen pondéré du capital, des flux futurs opérationnels et de la valeur nominale. Il en ressort une valeur de l’entreprise de 605 millions de DH et une valeur de fonds propres par DCF à 498 millions de DH. Deuxièmement, la méthode des multiples boursiers. Celle-ci a pour objectif de déterminer la capitalisation boursière théorique de la société. Elle consiste à appliquer aux indicateurs financiers de DLM, un ensemble de multiples déterminés à partir d’un échantillon de sociétés cotées comparables: à cet effet, DLM a retenu Fénie Brossette, Mediaco et SRM. La valeur induite par cette méthode s’établit à 262,3 millions de DH. De fait, il a été retenu que la valeur des fonds propres de la société est plus représentée par celle des flux futurs actualisés. Cela se traduit par une valorisation moyenne des capitaux propres à 364,5 millions de DH. Ce montant a été déterminé sur la base d’une pondération de 70% pour la valeur issue de la première méthode, diminuée d’une décote des minoritaires de 18%.


Motivations

Pour Jean-Claude Bouveur, président de DLM, «les objectifs de cette introduction sont principalement le développement de DLM sur les marchés de l’export, l’éolien et l’off-shore pétrolier». De plus, l’ancien président de la CFCIM indique qu’il s’agit également d’institutionnaliser l’image de la société, de diversifier des sources de financement, de motiver les salariés ainsi que bénéficier de l’incitation fiscale. Ainsi, dans le cadre de son développement, le spécialiste de la construction de la métallurgie lourde et du montage d’infrastructures clés en main, compte investir plus de 142,8 millions de DH sur les prochaines années. Pour rappel, DLM a déjà investi près de 68 millions de DH dans la réalisation d’un unité industrielle pour la fabrication de mats d’éolienne à Tit Mellil. My Ahmed BELGHITI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc