×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bourse: Campagne de séduction pour les épargnants

Par L'Economiste | Edition N°:1870 Le 07/10/2004 | Partager

. Objectif: vulgariser les mécanismes de la place. De “rendez-vous de la croissance”, on passe à “créateur de valeurs” “Futur 2006”, c’est la nouvelle stratégie de développement mise en place par les responsables de la Bourse de Casablanca pour les trois prochains exercices. Les bonnes performances de la place durant ces deux dernières années ainsi que l’imminente introduction en bourse de Maroc Telecom sont derrière cette stratégie. “Ce n’est qu’une fois sûrs que la reprise de la place est pérenne que nous avons décidé d’agir”, explique Driss Bencheikh, directeur général de la BVC lors d’une conférence de presse mardi 5 octobre. L’élargissement de la cote, l’amélioration de la liquidité ainsi que le développement des produits dérivés (à travers la création d’un marché à terme des taux), constituent les principaux axes de la nouvelle stratégie “Futur 2006”. Pour y arriver, des actions ciblées en matière de communication ont été mises en oeuvre par la place à destination des différents segments de marché, en particulier pour l’investisseur individuel.C’est donc en collaboration avec Lowe Shem’s qu’une campagne épargnants a été lancée depuis hier mercredi 6 octobre. Cette campagne installe la nouvelle signature de la place. Du “rendez-vous de la croissance”, on passe donc à “créateur de valeurs”.Un concept qui place la bourse dans une posture de bénéfice concret pour ses cibles. “Elle n’est pas une idée abstraite, elle génère des bienfaits individuels et collectifs, elle crée des valeurs”, explique le publicitaire Nourredine Ayouch.“Les atouts de la place doivent être mis en relief de manière plus volontariste, notamment le fait qu’elle reste un des instruments d’épargne les plus bénéfiques”, ajoute Bencheikh. Alors que la bourse peut prétendre à des taux de 12% et même parfois plus, les autres instruments dépassent rarement les 6%. C’est suite à une enquête effectuée en 2003 et dont les premiers résultats viennent d’être rendus publics que les responsables de la BVC ont pris conscience de la nécessité de communiquer. Cette enquête qualitative menée auprès de 1.500 épargnants marocains a eu pour principal objectif de mesurer le profil de l’épargnant, ses comportements, ses perceptions et motivations, ainsi que ses insatisfactions et freins.Plusieurs contraintes en matière d’épargne boursière ont été mises à jour. D’abord, le flou qui entoure l’image du marché auprès du grand public qui la considère comme élitiste. Ceci est essentiellement dû à une méconnaissance profonde de ses produits, de ses mécanismes et à un certain nombre d’idées reçues. Ainsi, 75% des sondés répondent “ne sait pas” aux questions sur les caractéristiques des produits financiers.Par ailleurs, le marché boursier n’est pas concret, il n’apparaît pas comme un bénéfice et encore moins comme une solution face à la problématique du placement ou du financement.La notion du long terme n’est pas toujours associée au marché, que ce soit pour l’entreprise émettrice ou pour l’épargnant.La communication de l’ensemble des acteurs du marché est quant à elle jugée insuffisante, vu la complexité de certains produits. Enfin, les avantages fiscaux attachés à ce type de produits restent largement méconnus. Ce qui laisse penser que les responsables de la BVC ont du pain sur la planche pour redresser l’image de la place, d’autant plus qu’une opération d’envergure se prépare.


“Allô Epargne”

La BVC a mis en place un numéro direct au service des épargnants pendant toute la durée de la campagne. Trois conseillers financiers, formés intra-muros, vont se relayer pour répondre à toutes les questions que l’épargnant peut se poser sur l’investissement en bourse et surtout sur les possibilités de placement de l’épargne. Et par la suite le diriger vers les professionnels du marché. Cette ligne directe sera disponible du lundi au vendredi de 9h à 19h30. Fédoua TOUNASSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc