×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bourse: Afriquia Gaz, une valeur à accumuler

Par L'Economiste | Edition N°:3056 Le 29/06/2009 | Partager

. Pour BMCE Capital, le titre présente une décote de 11,6% à 1.505 DH . Une action qui a résisté à la correction boursière de 2008PLEINS feux sur Afriquia Gaz. La filiale du groupe Akwa est fortement recommandée par BMCE Capital Bourse (BKB). Et pour cause, la société de distribution du GPL a affirmé sa position de leader sur ce marché avec 42% de part de marché. «Une performance due à sa force de frappe commerciale conjuguée à sa capacité à saisir les opportunités de développement, à l’instar de la fusion de Tissir Primagaz», est-il indiqué chez BKB. D’autre part, la société poursuit sa croissance externe pour atteindre une taille optimale lui permettant de dégager des synergies de coût sur la supply chain. En parallèle, Afriquia Gaz est en cours d’élargissement de sa capacité de stockage compte tenu de la libéralisation de la filière des importations du secteur du butane. En outre, les analystes de la société de Bourse se basent, pour établir leurs recommandations, sur plusieurs critères. Premièrement, la position dominante d’Afriquia Gaz sur le marché. Vient ensuite le large réseau de stockage dont elle dispose, soit une capacité d’emplissage en propre de près de 300.000 tonnes. De plus, la société serait bien préparée à la libéralisation du secteur compte tenu des investissements qu’elle a mobilisés pour élargir sa capacité de sto-ckage. Autre critère, la poursuite par la société de la stratégie de croissance externe à travers l’acquisition de National Gaz. «Elle n’écarte pas la possibilité de réaliser d’autres opérations de même nature», fait-on savoir au sein de BKB. S’y ajoute la nature non cyclique de son activité qui lui permet de figurer parmi les «utilities» de croissance. Du point de vue technique, la société de Bourse, s’appuyant sur la méthode des cash-flows actualisés, précise qu’Afriquia Gaz offre une décote de 11,6% à 1.505 DH comparativement au cours observé le 23 juin (1.348 DH). De cette méthode il ressort un taux de croissance annuelle moyen de son chiffre d’affaires (TCAM) à près de 4% sur la période du 2009-2018, une marge moyenne de résultat avant impôt (Ebitda) de 16% sur la même période et un taux d’actualisation de 7,83%. Dans la foulée, BKB estime qu’Afriquia Gaz devrait valoriser à 18,5 et 17,4 fois sa capacité bénéficiaire en 2009 et 2010. Au niveau du comportement du cours en Bourse, le titre a plus que résisté à la correction boursière de 2008. La valeur a, même, surperformé le Madex en se bonifiant de 21,4% contre une perte de 8,8% pour l’indice des Blue Chips, du 31 décembre 2007 au 23 juin courant. Sur cette même période, le cours moyen de l’action s’est établi à 1.385 DH, pour un volume drainé de 1,41 milliard de DH. Pour la séance du vendredi, le titre n’a pas été traité en raison d’un décalage entre l’offre et la demande.M. A. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc