×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bourse: Activité fébrile en novembre

Par L'Economiste | Edition N°:3417 Le 03/12/2010 | Partager

. Très légères progressions des indices. Les petites «capi» toujours en formeLa Bourse maintient sa tendance haussière de fond certes, mais les performances mensuelles sont très légères. C’est, en substance, ce qui ressort à l’analyse des statistiques boursières de novembre. Malgré plusieurs séances à la baisse au cours de cette période, le marché reste orienté vers le haut. A ce titre, les indices limitent les dégâts en réalisant de très légères progressions mensuelles de 0,23% pour l’indicateur de toutes les valeurs et de 0,27% pour celui des titres les plus liquides. D’ailleurs, ce dernier va être remanié sous peu. Selon nos informations, l’introduction du nouvel indice des valeurs les plus actives (Footsie Morocco) serait imminente. Son objectif est de fournir une meilleure visibilité à l’international.Côté réalisations annuelles, les indicateurs maintiennent le cap. En effet, quand le Masi se bonifie de 17,05% à 12.224,20 points, le Madex, lui, bondit de 17,96% pour clôturer le mois à 9.984,59 points. A noter qu’au cours de cette période le Masi a cassé, plusieurs fois, que ce soit à la hausse ou à la baisse, les seuils de résistances, fixés par les analyses chartistes.Dans ces conditions, la capitalisation s’améliore de 6 milliards de DH, d’un mois à l’autre, pour atteindre à fin novembre à 558 milliards.Côté volume, le flux transactionnel global transigé sur le marché dépasse les 21 milliards de DH à fin novembre. Il ressort en légère progression par rapport à celui réalisé en octobre 2010. Et contrairement à l’habitude, le marché central ne concentre pas la majorité des échanges du mois. En effet, le compartiment apports de titres a été mouvementé pour un montant de plus 15 milliards de DH. Pour sa part, le marché de détail a enregistré un volume de plus de 7 milliards de DH entre actions et obligations. La valeur CNIA Saada, fraîchement introduite, a été la plus active au cours du mois de novembre avec un flux transactionnel de 1,15 milliard de DH. Elle est suivie par Attijariwafa bank, IAM, Lafarge ciments et Addoha, qui ont drainé un chiffre d’affaires mensuel respectif de 716, 582, 477 et 445 millions de DH. Au volet sectoriel, les mines caracolent toujours en tête. L’indice sectoriel enregistre pour le second mois consécutif la plus forte performance mensuelle avec une progression de 13,9% à 14.663,40 points. Le secteur porte ses réalisations annuelles à plus de 117%. L’activité boursière du secteur de l’agroalimentaire n’est pas en reste. Celle-ci progresse de 7,8% à 15,542 points portant sa performance annuelle à 28%. La distribution ressort troisième avec une amélioration de son indice sectoriel de 3,57% à 22.975 points, soit une performance annuelle de 17,67%. Les secteurs des banques et des assurances sont en embuscade avec des réalisations mensuelles respectives de 2,35 et 0,32%. Sur le plan des valeurs, les petites «capi» sont toujours à l’honneur. En effet, CNIA Saada, qui surperforme le marché avec une progression de 23,56%, la meilleure du mois, à 1.290 DH. En seconde position, la Société minière d’Imiter s’élargit de 19,12% à 1.844 DH. Non loin derrière, Unimer s’apprécie de 17,94% pour finir le mois à 1.650 DH. A l’inverse, Involys, qui était la meilleure valeur d’octobre, arrive en dernière position pour le mois de novembre. Le titre se replie de 17,79% et termine à 226 DH. En termes de perspectives, le marché devrait poursuivre son trend haussier de fond d’ici la fin de l’année. Preuve en est, un retour des performances sur les premières séances de décembre, qui ne laisse présager que du bon!M.A.B.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc