×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Bonneterie: Les slips Eminence changent de main

    Par L'Economiste | Edition N°:204 Le 16/11/1995 | Partager

    La célèbre multinationale des sous-vêtements pour homme Eminence vient de confier la distribution de ses produits au Maroc à Symbol, filiale de Svelto. Un défilé de mode du sous-vêtement pour homme a été organisé à Casablanca; il a fait salle comble.


    Eminence Paris vient de renouveler son contrat de fabrication en sous-traitance au Maroc avec Svelto Textile. Outre la fabrication, le contrat accorde aux signataires marocains la commercialisation du produit au niveau local. La distribution sera prise en charge par Symbol SA, filiale de Svelto. La franchise a changé de main pour "des raison de normes de qualité".
    Dès le mois prochain, des "corners" réservés aux produits Eminence seront mis en place dans plus de 200 magasins à travers le Maroc. Dans un deuxième temps, il est prévu de créer des boutiques Eminence commercialisant uniquement les produits de la marque en question. "Mais avant de concrétiser ce projet, nous devons élargir notre gamme de produits au Maroc", confie M. Charles Rhein, directeur de la division internationale de Eminence Paris.

    Séduire par le slip


    Par ailleurs, les livraisons seront effectuées directement de l'usine au magasin. "Ceci nous permettra d'une part de contrôler le circuit de distribution et d'autre part de maîtriser nos marges et préserver notre image de marque", précise M. Abdelilah Janedouby, directeur général de Svelto.
    Selon lui, le marché local est porteur. D'après une étude réalisée auprès du public marocain, la marque Eminence connaît 87% de notoriété. Les responsables de Svelto comptent ainsi occuper une part de 30 à 40% du marché. Malgré une conjoncture défavorable, l'activité de Svelto n'a pas connu de baisse grâce au chiffre d'affaires réalisé à 100% à l'exportation. Même au niveau local, les dirigeants de Svelto restent optimistes quant à la commercialisation des sous-vêtements Eminence. "Le slip n'est pas un luxe, c'est une nécessité. Personne ne peut mettre un pantalon sans slip", rappelle M. Janedouby. De plus, ajoute-t-il, le sous-vêtement est devenu un moyen de séduction même s'il n'est pas exhibé. Pour sa part, M. Rhein indique que, même dans les pays à faible pouvoir d'achat, les petites pièces sont facilement écoulées sur le marché.

    Publicité des slips


    Une campagne de promotion évaluée à un million de Dirhams sera par ailleurs lancée durant la période du démarrage. Un spot publicitaire de 20 secondes sera diffusé sur 2M. C'est une première de voir une publicité de slips pour homme sur une chaîne télévisée marocaine. Déjà, un défilé de mode de sous-vêtements pour homme a été organisé le 10 novembre à Casablanca. Ce défilé, considéré comme une première au Maroc, a fait salle comble. Beaucoup de personnes, hommes mais également femmes, sont venues apprécier les mannequins en slips et chaussettes et en pyjamas.
    Un investissement sur le plan humain est également prévu, près de 120 postes d'emploi seront créés au niveau local. Ceci portera l'effectif de Svelto à 470 personnes.
    Chaque saison, des collections cibles et adaptées au marché local seront lancées sur le marché marocain. Il s'agit de nouvelles lignes néoclassiques, des styles plus athlétiques à base de lycra et des sous-vêtements destinés aux jeunes. Une gamme de pyjamas sera également introduite. "Tous ces produits correspondent aux nouvelles aspirations du consommateur marocain", est-il noté. La conception est réalisée par des stylistes parisiens.
    La présentation du produit (packaging, merchandising...) sera adoptée de la même manière à travers les différents points de distribution. Les sous-vêtements Eminence veulent prendre l'aspect d'un produit "néoclassique, raffiné, sexy, jeune... des produits imprimés d'une nouvelle tendance", indique M. Rhein. "Il est évident que plusieurs modèles seront lancés sur le marché, les adultes de 50 ans ne mettent pas les mêmes slips que les adolescents de 20 ans", est-il rappelé.

    Hicham RAÏQ.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc