×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

BNP Paribas: Bouchées doubles au Maghreb et Moyen-Orient

Par L'Economiste | Edition N°:2137 Le 25/10/2005 | Partager

La banque française BNP Paribas a revu à la hausse ses objectifs d’ouverture d’agences dans le bassin méditerranéen et la région du Golfe d’ici 2007, avec 267 nouvelles agences contre 200 prévues, a indiqué Jean-Jacques Santini, responsable de la banque de détail à l’international (hors Etats-Unis). La banque a relevé de 30% son objectif pour «profiter d’un contexte politique et économique plus favorable notamment du fait des réformes en cours», a expliqué Santini. Fin 2004, BNP Paribas disposait d’un réseau de 314 agences dans cette région, «qui sera porté à 381 à fin 2005, 490 à fin 2006» et 581 à fin 2007, précise un communiqué de la banque. Elle souligne le «fort potentiel» de cette zone qui compte «255 millions d’habitants et un PNB de 930 milliards de dollars, en croissance de 6% sur l’année 2004». BNP Paribas a donc «décidé d’étendre par croissance organique son réseau de banques de détail, sans exclure, le cas échéant, des acquisitions répondant aux critères de la banque. Au Maghreb, BNP Paribas compte ouvrir 20 agences au Maroc (BMCI, filiale cotée détenue à 65%), 14 en Algérie (BNP Paribas El Djazaïr, détenue à 100%) et 15 en Tunisie (UBCI, détenue à 50%). En Egypte, le réseau de sa filiale BNP Paribas Le Caire -détenue à 96%- devrait passer de 7 agences fin 2004 à 34 fin 2006. Par ailleurs, BNP Paribas a annoncé lundi qu’elle pourrait être candidate au rachat de la Bank of Alexandria, qui devrait être privatisée au début de l’année 2006. En Turquie, BNP Paribas détient 50% de TEB (Türk Ekonomi Bankasy) dont le réseau dispose d’une centaine d’agences: 25 ouvertes en 2005 et 35 agences devraient voir le jour en 2006, dont la moitié à Istanbul. Enfin, la banque française revendique la place de «première banque étrangère à avoir obtenu les licences d’exercice» au Koweït et en Arabie saoudite, deux pays où elle a ouvert une succursale en 2005 et va en créer deux nouvelles en Arabie saoudite l’année prochaine.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc