×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

BMCI/ABN: Maghreb Rating maintient sa note positive pour la BMCI

Par L'Economiste | Edition N°:1164 Le 13/12/2001 | Partager

. L'agence met à l'actif du nouvel ensemble une taille plus significative et des potentialités commerciales. Selon elle, la fusion ne dégrade pas le profil du risque et n'affecte en rien le soutien du groupe BNP ParibasL'agence de notation Maghreb Rating garde sa note pour la BMCI suite à sa fusion avec ABN Amro, soit A+ pour la note long terme et F1 pour celle à court terme. Cette notation correspond à la catégorie des “créances pour lesquelles l'aptitude au paiement du principal et des intérêts est forte comparativement aux autres entités émettrices de dette dans le pays”. Les analystes de Maghreb Rating estiment que “cette fusion permet à la banque d'acquérir une taille plus significative dans le paysage bancaire et de renforcer ses potentialités commerciales”. Concrètement, les notes A+ et F1 représentent un rating positif pour la banque. Le degré du risque y est faible. De par le choix de l'agence de notation mère, Maghreb Rating a mis en place une approche spécifique pour les pays émergents. C'est le cas pour le Maroc, marché domestique, où les émetteurs sortent rarement sur les marché internationaux pour lever des fonds.. Soutien du groupe BNP ParibasJustifiant ce maintien de notation, l'agence estime que la fusion ne dégrade pas significativement le profil du risque de la banque et n'affecte en rien le soutien du groupe BNP Paribas qui demeure actionnaire majoritaire. Rappelons que la BMCI est la deuxième plus importante banque de détail (hors France) du groupe BNP Paribas, après la Bancwest (Etats-Unis).Il est clair que les institutions, filiales de grands groupes étrangers, ont des stratégies différentes. Pourtant, des synergies importantes devraient se réaliser. Comme dans toute opération de rapprochement, l'objectif ultime étant d'aboutir à une multiplication des performances, une amélioration de la rentabilité et une augmentation des parts de marché. . Qualité des actifsL'agence rappelle que cette acquisition, financée par ressources propres, permet à la banque d'élargir son réseau commercial et sa taille. La BMCI hérite d'un réseau de 20 agences et d'un portefeuille clients conséquent.Seul souci toutefois, une légère dégradation de la qualité des actifs qui demeure toutefois supérieure à la moyenne du secteur. S'y ajoute un risque de détérioration du ratio de solvabilité pondéré des risques (Fonds propres/risques pondérés). “Ce ratio devrait se détériorer, mais rester au-dessus du minimum réglementaire de 8%”, souligne l'agence.


Que signifient les notes

- Echelle court terme (échéance inférieure à 12 mois)• F1: Créances pour lesquelles l'aptitude au paiement aux échéances du principal et des intérêts est la plus forte comparativement aux autres entités émettrices de dette dans le pays.• F2: Créances pour lesquelles l'aptitude au paiement aux échéances du principal et des intérêts est forte comparativement aux autres entités émettrices de dette dans le pays. Cependant, le degré relatif de risque est légèrement plus élevé que les créances notées F1 et l'aptitude au paiement aux échéances du principal et de l'intérêt pourrait être altérée par l'évolution défavorable des facteurs d'exploitation ou des conditions économiques et financières.- Echelle long terme (échéance supérieure à 12 mois)• A: Créances pour lesquelles l'aptitude au paiement aux échéances du principal et des intérêts est forte comparativement aux autres entités émettrices de dettes dans le pays. Cependant, une évolution défavorable des facteurs d'exploitation ou des conditions économiques et financières pourrait affecter cette aptitude dans une plus large mesure que pour les créances des catégories supérieures.• BBB: Créances pour lesquelles l'aptitude au paiement aux échéances du principal et des intérêts est satisfaisante, comparativement aux autres entités émettrices de dettes dans le pays. Cependant, une évolution défavorable des facteurs d'exploitation ou des conditions économiques et financières pourrait affecter cette aptitude dans une plus large mesure que pour les créances notées dans les catégories supérieures.A noter que les signes + et - sont utilisés pour marquer des nuances de qualité.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc