×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprise Internationale

Bill Gates plaide pour un système nerveux au sein de l'entreprise

Par L'Economiste | Edition N°:587 Le 03/09/1999 | Partager

· Le président de Microsoft retrace l'avenir de l'entreprise à l'ère du style de vie Internet
· Le management à l'épreuve de la rapidité de circulation de l'information


"J'ai une conviction, simple mais profondément ancrée: le moyen le plus sensé pour se différencier de ses concurrents et de créer une distance entre votre entreprise et la masse, c'est de miser à fond sur l'information". Cette prophétie est la toile de fond qui structure le dernier livre de Bill Gates, le président de Microsoft. Intitulé, "Le travail à la vitesse de la pensée", l'ouvrage s'inscrit dans une perspective de continuation par rapport à la première publication "La route du futur". Si ce dernier retrace les grandes lignes de la mutation entraînée par les nouvelles technologies, le second livre dont la traduction vient d'être publiée aux éditions Robert Laffont est consacré à l'apport et à l'impact des réseaux numériques sur l'entreprise.
Le fondateur de Microsoft brosse le tableau de l'avenir des entreprises à l'ère de l'explosion de l'Internet et les systèmes d'information favorisant la circulation des données numériques. Comment la technologie peut-elle aider les chefs à diriger leurs entreprises? Quels seront les changements induits par les technologies? Comment peuvent-elles les aider à être les dirigeants dans 5 ou 10 ans?
Pour répondre à ces préoccupations, Gates développe le concept du "système nerveux de l'entreprise". Un tel système pour l'entreprise est l'équivalent numérique du système nerveux de l'être humain, il fournit un flux de données intégrées au service concerné par l'organisation, soutient-il. La mise en place de ce système s'articule sur les trois fonctions principales: le commerce, la gestion des connaissances et les opérations commerciales. Il implique d'allier matériels et logiciels. Il se différencie d'un simple système d'ordinateurs en réseau par la précision, la simultanéité et la richesse des informations qu'il transmet à ses utilisateurs.
Dans les six parties de l'ouvrage de 410 pages, l'auteur essaie de transmettre aux lecteurs les critères et les modalités de l'architecture d'un tel système. L'enjeu est d'aboutir à une à un niveau où l'information circule dans votre structure aussi vite et aussi naturellement que la pensée chez l'homme, prêche le crack de Seattle.

Bureau sans papier


L'entreprise à la vitesse de la pensée, c'est aussi celle où le manager est capable d'exploiter les technologies pour réunir et coordonner des équipes aussi rapidement que pour l'affectation d'une personne à un pro-
blème. Bill Gates n'a pas oublié ses maîtres-penseurs à l'université, l'influence d'Alfred Sloan, le pdg de General Motors entre 1923 et 1956 et auteur de "My Years with General Motors". Livre de chevet du manager de Microsoft, il rappelle une conclusion qui le tient à coeur à savoir qu'une "direction positive, rationnelle et orientée sur l'information peut mener une entreprise vers une extraordinaire ascension".
La survie de l'entreprise dépend également du degré de numérisation de ses informations. L'idéal c'est d'aboutir à avoir un bureau sans papier. Bill Gates y croit: "Un chiffre sur une feuille de papier est une impasse, un chiffre informatisé est le point de départ d'une réflexion et d'une action profitables". L'auteur donne l'exemple des expériences de plusieurs entreprises (Market Spencer, Compaq, Marriott..) y compris la mienne et son intranet qui a permis de réduire les imprimés de plus de 1.000 à un total de 60 pour tout le groupe.
"La vitesse ne tue pas toujours, poursuit-il, dans les technologies de pointe, si vous n'avancez pas vous mourez". Sur la base de ce postulat, Bill Gates estime que les activités qui connaîtront une croissance rapide sur le Web incluent les services financiers, les assurances, les voyages, les ventes aux enchères et la vente de matériel informatique. Ce changement en cours est une chance. Seule la mise en place d'un tel système nerveux, conclut Bill Gates, pourra stimuler l'entreprise de demain.


Recettes et prophéties numériques


Management
Pour intégrer les plaintes et les souhaits des clients dans le développement des services et des produits:
- se concentrer sur les clients malheureux,
- utiliser la technologie pour rassembler un maximum d'informations sur leurs expériences malheureuses avec votre produit et découvrir quelles améliorations ils souhaitent,
- utiliser la technologie pour transmettre rapidement les nouvelles à ceux qu'elles concernent.

Bug
"Ce problème de bug de l'an 2000 illustre la courte vue de ceux qui ont créé les logiciels il y a une trentaine d'années.
Ils ont été incapables de les considérer comme des outils durables. Ils considèrent les ordinateurs comme les outils importants et les logiciels comme transitoires.
L'histoire a démontré le contraire. L'obsolescence touche d'abord les matériels, alors que la durée de vie des logiciels semble illimitée".
Style de vie
"A mon avis, plus de 60% des foyers américains auront un ordinateur personnel et 58% d'entre eux auront un accès Internet en 2001. Si les autres pays devront investir dans les infrastructures de communication, ils devront investir dans les infrastructures de communication.

Entreprises en ligne
Le Web redéfinit les frontières entre les organisations et entre les individus et les organisations. Il permet à une entreprise de se restructurer... En plus, l'Internet permet aux grandes entreprises d'apparaître plus petites et plus flexibles et aux petites entreprises d'apparaître plus grandes qu'elles ne le sont en réalité.

L'Internet à l'école
Il y a beaucoup d'ordinateurs dans les laboratoires informatiques et on les utilise rarement. Les écoles ne doivent plus les traiter comme des objets d'études technologiques, mais les intégrer d'un bout à l'autre du cursus scolaire et apprendre à enseigner avec la technologie.

Pour aller plus loin, un site web (www.speed-of-thought. com)
fournit des détails sur les aspects techniques de ce "système nerveux" de l'entreprise. Les lecteurs peuvent également consulter de larges extraits et résumés des différents chapitres du livre sur le site de son auteur: www.microsoft.com/billgates/booko

Rachid JANKARI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc