×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Entreprises

Bilan de la Croisière Entreprise : 21 accords finalisés ou en cours

Par L'Economiste | Edition N°:35 Le 25/06/1992 | Partager

"Nous avons réalisé plusieurs de nos objectifs". C'est ce qu'a affirmé M. Alaoui M'Daghri, Ministre de l'Energie et des Mines et Président de l'Association Marocaine de Gestion. L'AMG était l'organisatrice de la Croisière Entreprise Maghreb-Europe, d'Avril dernier(1)

L'AMG a fait à la mi-Juin l'évaluation de la Croisière.

Selon cette évaluation le bilan est globalement positif. On notera, qu'en dépit de ses responsabilités gouvernementales, le Ministre s'est livré à une évaluation en ombre et lumière, ne cherchant pas à masquer les "loupés", selon sa propre expression.

La Croisière doit être perçue comme un premier pas de jeunes promoteurs sans expérience, à qui il était offert de discuter avec des partenaires étrangers.

Les discussions sont allées jusqu'à la conclusion de 21 accords à Barcelone. Marseille et Gênes.

Dans 11% seulement des cas, les contacts n'ont pas eu de suite. Pour 65% des cas. dont les promoteurs sont partis en croisière, les projets sont considérés comme "projets porteurs".

Le bilan est jugé positif également par le nombre de contacts effectués et leurs répercussions immédiates ou à venir. Les promoteurs ont rencontré une trentaine de sociétés à l'étranger.

Cette croisière a en outre permis aux jeunes promoteurs de s'initier aux négociations avec l'extérieur.

"C'est le déclenchement de quelque chose", note Moulay Driss Alaoui, qui reste très objectif quant à l'évaluation de cette entreprise.

Le président de l'A.M.G. soulève quelques critiques concernant la préparation de la Croisière: Il fallait une préparation des jeunes plus longue et plus articulée pour filtrer les meilleurs projets. II fallait aussi, estime-t-il, un encadrement plus adapté.

Parmi "les choses loupées", l'arrivée à Gênes à la veille des Fêtes de Pâques a restreint les possibilités de contacts. Mais, malgré tout, c'était une visite intéressante. Ce bilan permettra d'éviter, espère l'AMG, les erreurs soulevés pour, peut être, une prochaine Croisière vers "d'autres ports et autre chose".

M.H.

(1) Cf L'Economiste des 23 et 30 Avril 1992.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc