×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 172.689 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 216.351 articles (chiffres relevés le 2/6 sur google analytics)
Société

Bêtisier de fin d’année
Les perles auxquelles vous avez échappé…

Par L'Economiste | Edition N°:2683 Le 31/12/2007 | Partager

Pour fêter la nouvelle année, L’Economiste propose à ses lecteurs, quelques belles «perles» auxquelles ils ont, heureusement, échappé. En effet, dans le feu de l’action et les technologies aidant (lorsque l’on ne fait pas attention, les correcteurs automatiques réservent d’énormes surprises), les journalistes peuvent se transformer en génies de la déformation d’expressions qui en deviennent drôles. Heureusement, nos correcteurs (en chair et en os !) sont là pour veiller au grain. Bonne année à tous. Le débat a donné lieu malheureusement à une sourdité entre autorités et élus: Il vaut mieux être sourd que d’entendre ça, mais, comme dans ce cas de figure, il ne s’agit que de lecture, aussi fallait-il comprendre surdité et pas sourdité. La mise en place accidentée du second palier du système informatique de la Douane n’a pas fonctionné: Haro sur l’accident de travail, alors… Une mise en place accidentée peut tout simplement vouloir dire que les procédures n’ont pas été effectuées correctement. La Direction veut «prendre le terreau pas les cornes»: Dans le business, le terreau ou la terre a plus de valeur que des cornes, c’est certain. Mais, pour monter un bon projet, il vaut mieux prendre le taureau par les cornes.  Mohammédia, ville industrielle et capitale énergétique, est anabolisante pour la création des entreprises: Une ville qui se dope aux anabolisants doit avoir de super pectoraux. Et les hommes qui font de la gonflette attirent pas mal la gent féminine. C’est peut-être le lien effectué dans l’esprit du rédacteur pour tout simplement dire que Mohammédia attire les investissements.  La société aura un large épouvantail de compétences: Nous devrions ainsi comprendre des compétences qui font peur, brrr !! Comme faire le contraire de ce que l’on doit faire, ne jamais être à l’heure, créer la zizanie… Bref, un véritable éventail-épouvantail de compétences qui ferait décamper plus d’un chef d’entreprise.  D’une superficie de 7.500 ha, il s’étend à cheval sur six communes: Il faudrait peut-être chausser les bottes de 7 lieues pour s’en rendre compte ou enfourcher son blanc destrier et galoper à travers ces milliers d’hectares pour délimiter leur appartenance. A vol d’oiseau, on aurait pu s’en rendre compte, mais à cheval… gare aux courbatures.  Selon des sources officielles fort probables: Si les sources officielles devenaient improbables, nous n’aurions plus qu’à aller nous rhabiller! Sinon qui croire? Notre bonne étoile… peut-être. Sur ces endroits, l’œil des autorités est bien ouvert: Alors, si les autorités ne gardent qu’un seul œil, même bien ouvert, c’est qu’il y a péril en la demeure… Bonjour la sécurité! Elles devraient tout de même penser à bien écarquiller leurs deux yeux quand il s’agit de nous protéger, non? Nous devons brousser nos manches: C’est une véritable brousse, très poilue… Mais retrousser les manches conviendrait beaucoup mieux. Le dossier est renvoyé aux calendes grecques sans doute pour longtemps: Pour le rédacteur, les calendes grecques signifient peut-être le mois prochain. En y juxtaposant « sans doute pour longtemps », il a peut-être voulu dire pour les deux mois à venir. Et si l’on devait s’y pencher un peu plus, on finirait certainement aux oubliettes. Rien ne se craie, rien ne se perd, tout se transforme: Lavoisier, célèbre auteur de cette citation, a certainement dû utiliser un tableau noir, à l’ancienne, pour écrire sa trouvaille. Au cours de cette rencontre, divers thèmes ont été décoquillés: Comme on écaille un œuf, par exemple? Ça devait certainement être un petit-déjeuner débat dans lequel ils ont «décortiqué» plusieurs thèmes, c’est sûr!  Un refuge pour les oranges-outans: Ce sont de nouveaux mutants qui mangent des oranges. Le verre dans la pomme: Il faudrait nous expliquer comment il a réussi cette prouesse. Le salut viendra du renoncement aux énergies faucilles: Sinon, on sera tous fauchés comme les blés à défaut de fossiliser! Ouverture de débit de boissons alcooliques: Elles ont dû franchement s’amuser les coquines, dommage qu’elles soient alcooliques et pas alcoolisées. Marrakech affiche foule pour ces fêtes: C’est vrai que, durant les fêtes, il y a foule à Marrakech qui affiche plutôt complet. Chercher à décongestionner Casablanca et à décolleter Mohammédia: Mmm, rien de tel pour succomber aux charmes de Mohammédia, qui s’exhibe devant les industriels. Le surplus des déchets serait dû à la part de la population flottante de la ville de Tanger: Mais c’est la 5e dimension, ma parole! Où est Bruce Willis?  Les taximen ont envahi des ruelles pour exprimer leur hache de guerre: Les Indiens l’ont enterrée ou déterrée, en fonction de leurs humeurs. Nous, les Marocains on préfère «l’exprimer» à la figure de quelqu’un. Chefchaouen, la capitale du Rif, se jumelle avec celle du saumon: Et ça donnerait quoi? Du hareng saur ou des rillettes aux herbes?  Les feux d’incendie guettent de près les forêts du Nord en été: Il y a des feux d’incendie, des feux sans incendies et des incendies sans feu…, mais alors, quand ils vous guettent, fuyez ! Pour végéter et s’user, des artisans mineurs se font suer le burnous afin que d’autres s’enrichissent: C’est vrai que, lorsqu’on végète, on prend racine et on finit par s’user. Alors drapons-nous dignement dans notre burnous, comme ceux qui se sont enrichis. Au menu de la réunion, un ordre du jour osseux: Y avait rien à se mettre sous la dent ce jour-là, le désert de Gobi !

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc