×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Politique Internationale

Belkahia expose

Par L'Economiste | Edition N°:63 Le 21/01/1993 | Partager

Utilisant des matériaux et supports venus directement de son espace vécu, Farid Belkahia les métamorphose pour le passage à l'espace pictural. C'est là l'une des subtilités et des prouesses qui caractérisent l'artiste-peintre. Les amateurs d'art ou les profanes pourront redécouvrir ou découvrir cet univers particulier de l'artiste à partir du 22 Janvier à la Galerie Al Manar de Casablanca lors du vernissage de 19h30. L'exposition dont le thème est "l'arbre" se tiendra jusqu'au 11 Février. Pourquoi "l'arbre"? Il semblerait que ce thème préoccupait particulièrement l'artiste. Mais l'arbre n'est-il pas aussi cette dimension universelle vers laquelle tendent ses oeuvres. Ces dernières sont soupçonnées par les critiques d'art de "cultiver l'énigme à la recherche d'un univers plastique autonome". Prouesse qui est d'avance acquise à Belkahia, puisqu'il s'est détourné très tôt des toiles et acryliques pour n'exploiter que les matériaux qui le démarquent: cuivre, peaux, henné, safran, smak ou encore cobalt. C'est ce choix qui fait que l'on dise de Bekahia qu'il est animé par le dessein de "cultiver passionnément sa différence".

Le voyage auquel sont invités l'artiste et ceux à qui il s'adresse se déroule sur l'univers de la peau. Autre matériau dont se joue l'artiste: le cuivre. Belkahia n'est pas serf de ces matériaux, mais il ne les asservit pas non plus. Chacun contribue à l'épanouissement de l'autre en lui servant de support de communication. Car le but premier de toute oeuvre est d'être un moyen d'exprimer une idée, un message ou encore un vécu. Ceux qui connaissent Farid Belkahia disent que son itinéraire est à la fois "cyclique et ponctué de ruptures, de défis, de renouvellements audacieux". Ils ajoutent aussitôt "qu'il demeure néanmoins fidèle à la sobriété, au matériau qu'il sait respecter, à la passion du tactile, du sensuel, du couple saisi dans sa fragmentaire nudité". S'il est un terme qui revient souvent dans les jugements des critiques d'art à propos de Farid Belkahia, c'est qu'il est un artiste exigeant.

N.H.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc