×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Agenda

    Batexpo: Une dizaine de partenariats noués

    Par L'Economiste | Edition N°:327 Le 23/04/1998 | Partager


    Le Batexpo a fermé ses portes le 19 avril(1). Pour une première édition, la rencontre a été jugée fructueuse.


    LE rideau est tombé sur la première édition du salon de la construction, de l'architecture et de l'immobilier, Bat Expo, qui a eu lieu du 16 au 19 avril dans l'enceinte de la Foire de Casablanca. Cet événement bisannuel a drainé 56 exposants et quelque 6.000 visiteurs professionnels.
    Coorganisé par l'Agence Toro et le Groupement d'Etudes et de Conseils (GREC), le salon s'est tenu à l'initiative la Fédération Nationale du Bâtiment et des Travaux Publics (FNBTP), le Conseil Régional du Centre de l'Ordre National des Architectes et l'Association des Lotisseurs et Promoteurs Immobiliers "ALPIM". Il s'est tenu à un moment où le secteur du bâtiment connaît une grande émulation. «L'ensemble des partenaires souhaitent moderniser le secteur, réhabiliter l'image de marque des intervenants dans l'acte de bâtir et promouvoir l'ouverture sur les nouvelles technologies et les innovations. Tel est d'ailleurs l'objectif du salon», tient à préciser M. Mustapha Metah, directeur-délégué de la FNBTP. Et d'ajouter en substance, l'esprit du salon n'était pas celui d'une foire, mais un espace d'échange et de rencontre.

    Ainsi, 47 entreprises européennes étaient présentes au salon avec pour objectif créer des partenariats. Trois sociétés mixtes ont été lancées entre des Marocains, Belges et Français. En outre, trois entreprises marocaines ont réussi à décrocher des contrats dans le revêtement et sept autres partenariats sont en cours. Les noms n'ont pas été divulgués.
    La manifestation était également l'occasion pour Cobaty International, partenaire du Bat Expo, de lancer Cobaty Maroc.
    Cobaty est un grand réseau regroupant l'ensemble des professions liées à l'acte de «construire». Sise à Paris, elle dispose d'une permanence auprès des communautés européennes à Bruxelles. Elles sont près de 263 professions à faire partie de ce réseau issues de 42 nations (le Maroc est le 43ème).
    Cobaty Maroc, dont les statuts ont été déposés, aura pour objectif d'Introduire les architectes et les entreprises via Cobaty International dans des projets à l'échelle mondiale.

    Outre les partenariats et l'exposition, une série de conférences autour de thèmes variés étaient au programme. Les participants ont ainsi débattu de l'urbanisme et des plans d'aména-gements de Casablanca, des nouvelles techniques de construction, de la fiscalité immobilière et de la protection de l'environnement. Les nouvelles techniques du financement du logement social ont d'ailleurs attiré une grande foule. A noter aussi la présence en force des promoteurs immobiliers en charge du logement social. Quelques uns d'entre eux étaient d'ailleurs déçus par l'absence du grand public. «Le salon n'a pas été suffisamment médiatisé, souligne un responsable commercial du groupe Erreda, la deuxième édition sera certainement plus relevée», tempère-t-il.
    Pour M. Saâd Sekkat, secrétaire général de l'ALPIM, une première expérience est perfectible, mais elle a le mérite de poser les jalons. Rendez-vous donc à l'an 2000.


    (1) Cf L'Economiste n°326 du 16 avril 1998.


    Le Grand Prix d'Architecture


    LE BatExpo a été également l'occasion de lancer le "Grand Prix de l'Architecture du Maroc" pour récompenser la meilleure oeuvre et le meilleur projet.
    Le Grand Prix d'Architecture catégorie "meilleure oeuvre" a été remporté par M. Patrick Collier pour Agroparc (ensemble de bureaux, siège social). Délai de réalisation, 18 mois, superficie, 4.750 m2 et coût global de l'oeuvre 32 MDH.
    Les quatre autres nominés sont:
    - M. Aziz Lazrak pour l'école Malaïka.
    - M. Aimé Kakon pour la maison Hadj Brahim Bouftas.
    - M. Abdelouahed Mountassir pour le jardin d'enfants la Résidence.
    - M. Chakib Sebbata pour la Municipalité de Rabat-Hassan.
    Dans la catégorie "Projet", c'est M. Aziz Lazrak qui a remporté le prix pour le projet de l'Ecole Normale Supérieure des Arts et Métiers. Coût global de l'oeuvre 60MDH. Mme Joumana Benabdenbi et M. Mohamed Berrada ont été nominés pour leurs projets respectifs, l'Association de la Zone Industrielle de Tanger et le Centre de Formation Douanière.

    Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc