×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Barroso remaniera son équipe

Par L'Economiste | Edition N°:1886 Le 29/10/2004 | Partager

Le président de la future commission européenne José Manuel Durao Barroso a indiqué le 28 octobre qu’il procéderait à des “changements ponctuels” pour présenter au Parlement européen une nouvelle équipe dans moins d’un mois. Barroso a précisé qu’il ne pouvait accepter un commissaire qui aurait “des problèmes” avec le Parlement, sans évoquer explicitement le sort de Rocco Buttiglione, le commissaire italien, à l’origine de la crise actuelle. “Il n’y aura pas un remaniement extensif. Ce sera quelque chose de très limité, en moins d’un mois j’espère. Il y aura des changements ponctuels”, a déclaré Barroso en français. Face à l’opposition de la majorité des parlementaires européens, Barroso a dû renoncer à présenter le 27 octobre son équipe de 25 commissaires, véritable gouvernement de l’Union européenne. Commissaire désigné à la Justice, la Liberté, la Sécurité, Rocco Buttiglione avait été récusé par la commission des libertés du PE pour avoir qualifié l’homosexualité de “péché” et réduit le rôle de la femme dans la société à la maternité et à “être protégée par son mari”. Les députés reprochent à un certain nombre d’autres commissaires leur incompétence et des conflits d’intérêts. Pressé d’en dire plus sur l’ampleur des changements, Barroso a ajouté: “Bien moins que huit ou dix, mais je ne peux pas vous dire le nombre, je ferai ce qui est nécessaire et suffisant pour l’Europe”. “Je suis sorti du Parlement avec la confiance des différents groupes politiques de centre, de gauche et de droite pour former une nouvelle commission”, a-t-il souligné. “Il s’agit de présenter une équipe qui puisse avoir un appui renforcé”. “Je ne peux pas accepter un commissaire qui aura des problèmes avec le Parlement”, a poursuivi Barroso, “je ferai des consultations avec les gouvernements concernés”. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc