×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Banque Centrale Populaire: Des directions réaménagées

    Par L'Economiste | Edition N°:73 Le 01/04/1993 | Partager

    La concurrence et le développement de la monétique marquent le secteur bancaire. La BCP, tout en maintenant son organigramme original, a redéfini certaines fonctions pour mieux coller aux besoins du marché.

    "S'adapter aux réalités quotidiennes": c'est dans cet esprit que la Banque Centrale Populaire a procédé à un réaménagement de sa structure organisationnelle. Celle-ci avait déjà été remodelée en avril 92 et "devra être revue périodiquement pour tenir compte de l'environnement bancaire et des besoins du marché", indique l'état-major de la Banque. Il n'y a pas eu de grands bouleversements, la même structure demeure. Cependant, quelques changements significatifs ont été apportés.

    Ainsi, une nouvelle fonction de "Délégué à l'Organisation Générale" rattachée à la "Délégation Générale à la Vie Associative, aux Relations Publiques et à l'Inspection Générale", a été créée. Elle est confiée à M. Tazi Sadeq qui fait son entrée dans le staff de la Banque.

    Les deux lignes composées de la "Direction Générale du Développement" et la "Direction Générale de l'Exploitation" ont subi des réaménagements. La première est retouchée au niveau de la "Direction Centrale du Marketing" alors que les aménagements relatifs à la seconde portent sur la "Direction Centrale de la Comptabilité et des Finances et la Direction des Ressources Humaines et de la Logistique".

    Concurrence oblige

    Pour l'état-major de la banque, les réaménagements intervenus sont guidés par plusieurs objectifs, entre autres:

    -"faire du management des ressources humaines la première responsabilité de chaque manager,

    - favoriser la décentralisation en vue d'une plus grande responsabilisation des banques régionales,
    mettre en place un management par objectifs dans un souci d'une meilleure clarification des missions et des rôles de chacun,

    - inscrire la qualité dans tous les domaines d'intervention de la banque dans un souci permanent de l'amélioration du service rendu à la clientèle".

    Globalement, les plus profondes retouches ont été effectuées au niveau de la Direction Centrale du Marketing coiffée par M. Youssef Ibnabdeljalil, concurrence oblige. Les nouvelles donnes du marché imposent une action commerciale plus dynamique. Du coup, cette Direction Centrale Marketing, qui comprenait deux directions, passe à trois entités avec des aménagements en sus. Ainsi, la Direction Commerciale devient "Direction de la Monétique et de l'Animation Commerciale" et reste sous la responsabilité M. Belqziz. M. El Hachimy (seul départ enregistré) quitte la "Direction Assistance Réseau et Communication", laquelle se trouve refondue par la même occasion.

    Une "Direction de la Communication Externe" est créée et confiée à Mme Ayouch, précédemment chef du "Département Promotion-Publicité". Une nouvelle "Direction des Etudes" est mise sur pied avec à sa tête Mme Ballamine. Ceci, "en vue de mieux identifier les besoins de la clientèle", explique un cadre de la banque.

    Communication interne

    La réorganisation de la "Direction Centrale de la Comptabilité et des Finances" (dirigée par MM. Idmahamma et Rar) porte essentiellement sur la création d'une "Direction des Opérations Financières" avec l'Etranger à côté de la Direction Financière et de celle des Traitements Administratifs et Comptables. M. Yider jusqu'alors responsable de la Direction Financière, laissée encore vacante, prend en charge la nouvelle structure.

    Enfin, les responsabilités de la "Direction Centrale des Ressources Humaines et de La Logistique" (à la charge de M. Belemlih) sont élargies. Aux directions des Ressources Humaines et de la Logistique, s'ajoute la Direction de la Formation et de la Communication Interne (poste non encore pourvu) dont l'objectif est justement de "développer la communication interne en vue d'accroître le professionnalisme et la motivation de tous".

    A.D.N.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc