×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Ballet de candidats à la concession d'eau et d'électricité à Tanger et Tétouan

    Par L'Economiste | Edition N°:601 Le 23/09/1999 | Partager

    · Dix consortiums en lice

    · Après CMS Energy, Enron et Azurix présente ses atouts: Un milliard de Dollars d'investissement


    "Notre investissement dans la région dépassera le milliard de Dollars si nous sommes retenus". Le président du groupe américano-britanique Enron et Azurix, candidat à la concession de la distribution d'eau, d'électricité et d'assainissement dans la zone du Nord n'en dira pas plus. Concurrence oblige!
    Enron et Azurix, l'un des principaux acteurs mondiaux dans les domaines de l'eau et de l'énergie fait partie des 10 candidats présélectionnés pour la concession de Tanger et de Tétouan. Il s'agit de la Générale des Eaux, Vivendi, la Lyonnaise des Eaux, SAUR (filiale de Bouygues), Times Water, Bi Water, Ferrovial, Redal, Acea.
    C'est la première fois qu'une concession de ce type adopte la méthode d'appel d'offres. Les précédentes, celles de Casablanca et de Rabat, avaient eu lieu de gré à gré. Au départ, la préqualification ne concernait que la ville de Tanger. La Direction des Régies du Ministère de l'Intérieur et la Raid ont préféré inclure la ville de Tétouan dans l'appel d'offres lancé en juin. La concession durera 25 ans et l'investissement pour le package global est estimé à près de 500 millions de Dollars, dont 350 millions pour Tanger.
    Il sera demandé au futur concessionnaire de réserver une grosse partie de l'investissement à l'assainissement et la concentrant sur les cinq premières années.
    Prévue pour septembre, la remise des offres a été reportée d'un mois à la demande des candidats.
    A un mois du dépôt de ces offres, la campagne de séduction a démarré. Il s'agit ici pour chaque candidat de montrer ses meilleurs atouts.

    L'Américano-Britannique Enron et Azurix met en avant son expertise dans l'assainissement, notamment après la récente acquisition du groupe de Wessex Water (société de distribution d'eau potable et de traitement des eaux usées). Autre atout, son association avec un groupe marocain. Il s'agit du groupe Laraqui à travers la SNCE et la Seprob qui détiendra le tiers de la future société si elle est retenue.
    La SNCE (Société Nouvelle de Conduites d'Eau) est spécialisée dans l'assainissement des villes, (300 millions de DH de chiffre d'affaires) La Seprob (Société d'Exploitation des Procédés Boussiron) (100 millions de DH de chiffre d'affaires) a à son actif les ponts du Bouregreg, le Barrage de Smir.

    Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc