×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Baisse de la production du pétrole

Par L'Economiste | Edition N°:1739 Le 02/04/2004 | Partager

L'Opep a ignoré les appels de plus en plus pressants des Etats-Unis à agir sur des cours du pétrole très élevés en reconduisant une décision controversée d'abaisser sa production. Celle-ci est entrée en application le jeudi 1er avril. Les ministres de l'Energie du Koweït, Cheikh Ahmad Fahd Al-Sabah, de l'Algérie, Chakib Khelil, et du Qatar, Abdallah Ben Hamad Al-Attiyah, ont confirmé à l'issue d'une réunion que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) mettrait bel et bien en oeuvre la décision prise il y a un peu plus d'un mois. Le président américain George W. Bush est “déçu” par la décision de l'Opep, a indiqué mercredi le porte-parole de la Maison-Blanche, Scott McClellan. “Les producteurs ne doivent pas prendre d'initiatives qui nuisent aux consommateurs américains et à notre économie, et nous continuerons de mener des discussions avec les producteurs de l'Opep et ceux qui n'en font pas partie pour leur faire connaître notre opinion”, a-t-on souligné de même source.Le 10 février à Alger, les ministres de l'Opep étaient convenus d'éliminer en mars la surproduction du cartel, estimée à 1,5 million de barils par jour (mbj), avant de baisser de 1 mbj leur quota de production au 1er avril, à 23,5 mbj.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc