×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    BAD: Conférence internationale sur l’eau en Afrique rurale

    Par L'Economiste | Edition N°:1985 Le 24/03/2005 | Partager

    . Elle démarre à Paris le 1er avrilUne conférence internationale sur l’eau et l’assainissement en Afrique rurale, sera organisée par la Banque africaine de développement (BAD) le 1er avril à Paris, a annoncé mercredi 23 mars le groupe de la banque dans un communiqué à Tunis. Cette conférence, qui vise à lancer un processus d’accès à l’eau potable pour 300 millions de personnes d’ici 2015, par une mobilisation de la communauté internationale, sera placée sous le patronage du président français, Jacques Chirac. L’Afrique dispose de gigantesques ressources en eau, mais leur utilisation demeure extrêmement faible, l’agriculture, l’usage domestique et l’industrie n’utilisant annuellement que 3% des ressources du continent, note la BAD. De ce fait, 47% seulement de la population africaine ont accès à l’eau potable (contre une moyenne mondiale de 71%), et 300 millions d’Africains vivant en milieu rural ne disposent pas d’infrastructures de base d’approvisionnement en eau.La conférence de Paris établira un état des lieux des besoins à satisfaire, élaborera des stratégies innovantes de décaissements, d’efficacité des programmes et de coordination des aides en vue du sommet du millénaire des Nations unies en novembre, indique la Banque. Une déclaration politique commune sera adoptée, dont les engagements témoigneront de la volonté de la communauté internationale d’atteindre l’objectif du millénaire pour l’eau et l’assainissement en Afrique rurale. La conférence sera coprésidée par Michel Camdessus, ancien directeur général du FMI et représentant personnel pour l’Afrique du président français, et par le président du groupe de la BAD, Omar Kabbaj, avec la participation des ministres français de l’Economie, Thierry Breton et de la Coopération, du développement et de la francophonie, Xavier Darcos. Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc