×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Azrou: Des femmes mobilisées contre l’analphabétisme

Par L'Economiste | Edition N°:2730 Le 07/03/2008 | Partager

. Une initiative portée par l’université Al Akhawayn Le Centre d’Azrou pour le développement communautaire (CADC) célèbre la 8e édition de «Atlas Tioutmin’s Day» à l’occasion de la Journée mondiale de la femme, du 5 au 8 mars. Parmi les activités qui ont marqué la première journée, une marche féminine qui a réuni plus de 500 femmes de la région et l’inauguration d’une foire de produits d’artisanat local. Elle a été suivie, l’après-midi, par une compétition culturelle au profit des femmes qui poursuivent des cours d’alphabétisation au Centre, ainsi que d’une conférence sur le thème de la journée « Femme du Moyen-Atlas et formation». «L’objectif de cette rencontre est de montrer l’impact de la formation sur le développement économique et social de la population féminine», indique Malika Benbella, directrice du CADC. Et d’ajouter que son établissement reçoit annuellement plus de 200 bénéficiaires, dont des femmes qui profitent des cours d’alphabétisation, peinture sur verre, coiffure, broderie…  Par ailleurs, le Centre a mené récemment des enquêtes sur le terrain auprès de sa population cible. Ce qui a permis de collecter de nouvelles données afin d’installer un dispositif de formation adapté aux besoins. Pour rappel, le CADC intervient, depuis sa création en 2002, dans le domaine social de la région d’Ifrane – Azrou afin d’améliorer les conditions de vie des populations nécessiteuses. Il oriente ses activités essentiellement vers l’offre de services socio-éducatifs au profit des femmes, des jeunes diplômés en quête d’emploi et des élèves de Dar Talib d’Azrou et la région. Créé par l’Université Al Akhawayn suite à une convention tripartite avec l’Association des amis de l’université Al Akhawayn en Arabie Saoudite et le Programme du Roi Fahd pour l’étude du Moyen-Orient à l’université d’Arkansas aux Etats-Unis, le Centre est une institution à vocation sociale qui relève d’Al Akhawayn tout en disposant d’une totale autonomie financière. Sa priorité est la lutte contre l’analphabétisme. A signaler que 53,6% des femmes de la région sont analphabètes. Et nombreuses sont celles qui ignorent les droits que leur a attribués le nouveau Code de la famille, droits qui leur permettraient d’améliorer leurs conditions de vie. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc